Groupe OCP: un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de dirhams à fin septembre 2021

Le siège du Groupe OCP, à Casablanca. . DR

Le groupe OCP vient de publier ses résultats arrêtés à fin septembre. Il en ressort une solide performance financière, reflétant les efforts fournis en matière d’optimisation des coûts de production et d’efficacité opérationnelle.

Le 30/11/2021 à 09h55

Le marché a été marqué par des fondamentaux solides, soutenus par la hausse des prix des récoltes et les faibles niveaux de stocks sur les marchés clés.

Les prix des engrais phosphatés ont enregistré de nouvelles hausses de prix tout au long des neufs premiers mois de 2021, tirés par une forte demande mondiale et un resserrement continu de l’offre.

Dans ce contexte, le groupe OCP a su satisfaire avec efficience la demande croissante de ses clients à travers une diversification accrue de ses produits tout en profitant pleinement des tendances de prix favorables. Ainsi, le Groupe a augmenté sa production des produits de spécialité, totalisant 37% des exportations d'engrais, contre 30% pour la même période en 2020.

Côté résultats opérationnel, OCP a affiché une hausse du chiffre d’affaires de 38% par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 57,6 milliards de dirhams. Cette performance s’explique principalement par la hausse des prix de vente sur les trois segments (Roche, Engrais et Acide) qui a largement compensé la baisse des volumes exportés d’engrais d’une année sur l’autre suite à une transition de la demande vers l'acide phosphorique.

L’optimisation de la performance opérationnelle du groupe et la hausse des prix de vente ont largement neutralisé la hausse des prix des matières premières (ammoniaque et soufre), et se sont traduites par une progression de 79% de l’Ebitda à fin septembre 2021 avec une marge d’Ebitda en forte croissance de 42%.

OCP est en bonne voie pour afficher une hausse significative de ses résultats pour l'année 2021. Parallèlement, le groupe poursuit son programme d’investissement afin de renforcer sa position concurrentielle et son engagement social.

Par Ayoub Khattabi
Le 30/11/2021 à 09h55