Entrepreunariat, migration professionnelle, employabilité... Les nouveaux métiers de l’Anapec

Le ministre de l'Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l'Emploi et des compétences, Younes Sekkouri, répondant à une question orale à la Chambre des représentants, le 24 janvier 2022 à Rabat. . MAP

L’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC) dispose désormais d’un nouveau plan stratégique à horizon 2026 fondé autour de quatre métiers structurants, à savoir l’employabilité, l’intermédiation sur le marché du travail, l’entrepreneuriat et le placement à l’international.

Le 28/01/2023 à 10h33

Le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a donné le coup d’envoi du nouveau plan stratégique à horizon 2026 de l’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC). Cétait au cours du Conseil d’administration de l’Agence, réuni jeudi 26 janvier 2023 à Rabat.

Selon un communiqué du ministère, ce plan stratégique vise à assurer la montée en puissance de l’ANAPEC, le déploiement actif de la nouvelle Vision de promotion de l’emploi, l’adoption d’un nouveau schéma de gouvernance territoriale et la mise à disposition de moyens modernes en ligne avec les ambitions que se fixe le ministère.

Il s’agit d’un préalable pour relever les challenges de l’emploi au Maroc et un prérequis pour assurer un développement structuré, harmonieux et soutenu de l’emploi décent dans les 12 régions du Royaume,souligne le communiqué .

Portant sur la présentation des réalisations de l’agence, de ses défis, de son plan d’action pour 2023 et le budget y afférent, le conseil d’administration de l’ANAPEC a été l’occasion de revenir sur les prérequis au déploiement du nouveau positionnement de l’Agence, initié en juillet 2022 et qui s’inscrit dans le cadre d’une vision intégrée du ministère visant à franchir un nouveau palier dans la promotion et le développement de l’emploi au Maroc.

Younes Sekkouri a souligné, dans ce sens, que ce plan de transformation volontariste de l’ANAPEC autour de quatre métiers structurants, à savoir l’employabilité, l’intermédiation sur le marché du travail, l’entrepreneuriat et le placement à l’international, se veut un moyen d’apporter des réponses structurelles aux problématiques de l’emploi à l’échelle locale, régionale et nationale à travers notamment un nouveau schéma de gouvernance territoriale.

Il s’agit ainsi de s’appuyer sur la mobilisation de partenaires publics et privés, locaux, régionaux, nationaux et internationaux, autour de dispositifs innovants, afin de porter les capacités d’accueil, d’orientation et d’accompagnement de l’Agence à plus de 300 points. L’objectif est de renforcer la proximité des publics visés et d’améliorer l’accès aux services d’accompagnement des chercheurs d’emploi.

Il est aussi question d’un positionnement clair, organisé et volontariste sur quatre nouveaux métiers de l’Agence, dont deux nouveaux portant respectivement sur l’appui à l’entrepreneuriat et le placement à l’international avec l’objectif de:

- Accompagner plus de 100.000 potentiels entrepreneurs. L’Agence met ainsi aux services des citoyens une nouvelle ligne de métier dédiée aux «Prestations à l’entrepreneuriat et la TPE» délivrée par le réseau d’agences et de conseillers présents dans l’ensemble des provinces du Royaume, piloté par les 12 services régionaux, placés sous la supervision d’une direction centrale créée à cet effet.

- Organiser la migration professionnelle d’un potentiel important de citoyens à travers des parcours de préparation, de formation (technique, linguistique et culturelle), d’accueil, d’accompagnement et d’intégration adaptés.

- Renforcer l’employabilité de près d’un demi-million de citoyens à travers la révision réfléchie des programmes existants accompagnés par des objectifs d’insertion et de maintien plus ambitieux. L’idée est de mettre en place un nouveau dispositif fiscal à la hauteur de l’ambition fixée et à même d’impulser une dynamique d’insertion dans les secteurs porteurs.

- Accueillir et orienter plus de 1,5 million de chercheurs d’emploi vers des opportunités d’emploi salarié ou d’entrepreneuriat, grâce au nouveau dispositif de gouvernance et à la mobilisation du réseau de partenaires.

Concernant la montée en puissance de l’ANAPEC, elle passe par le renforcement de ses capacités, la spécialisation et la mobilisation de ses ressources humaines et la construction et consolidation de son image de marque pour confirmer son positionnement à l’échelle nationale, régionale et locale, en tant qu’acteur incontournable de conseil, d’orientation et d’accompagnement capitalisant sur ses capacités à mobiliser et à fédérer les acteurs, les initiatives et les programmes en faveur de l’emploi.

Le conseil d’administration a pu approuver le plan d’action et le budget présentés par le directeur général par intérim, Noureddine Benkhalil. Les membres du conseil d’administration ont également pris acte des conventions signées par l’ANAPEC.

Par Le360 (avec MAP)
Le 28/01/2023 à 10h33