Coronavirus. Fonds spécial pour la gestion de la pandémie: les régions contribuent à hauteur de 1,5 milliard de dirhams

Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire (MP). . DR

La décision a été actée ce lundi 16 mars, à l'issue d’une réunion de l’Association des régions du Maroc. Explications.

Le 17/03/2020 à 06h23

Les présidents des 12 régions administratives du royaume ont convenu de contribuer au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus à hauteur de 1,5 milliard de dirhams, dont les deux tiers (soit 1 milliard de dirhams) proviendront du Fonds de solidarité intergénérationnelle. Le tiers restant, soit 500 millions de dirhams, sera mobilisé via les budgets des régions.

Pour rappel, le décret portant création du compte d’affectation spéciale, le «Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus ‘Covid-19’» a été signé, ce lundi 16 mars 2020 à Rabat, en marge de la réunion du Comité de veille économique.

Doté d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams, ce fonds sera mobilisé à partir du budget général de l’Etat. Il sera réservé essentiellement à:

- La prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui seraient atteintes par le virus;

- Le soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie, à travers des mesures qui seront proposées par le Comité de Veille Economique (CVE), en vue d’atténuer, notamment, ses impacts sur le plan social.

En plus du budget général de l’Etat, le fonds bénéficiera également de la contribution de plusieurs organismes et institutions.

A ce titre et sur instructions royales, le Fonds Hassan II contribuera à ce fonds à hauteur de 1 milliard de dirhams.

Par Wadie El Mouden
Le 17/03/2020 à 06h23