Connectivité, transports, hébergement… Comment Fès se prépare au Mondial 2030

Le stade de Fès, d'une capacité totale de 45 000 places.. DR

Revue de presseStade rénové, aéroport agrandi, transports modernisés et capacité hôtelière doublée… À Fès, les préparatifs ont déjà commencé pour accueillir cet événement planétaire, conjointement organisé avec l’Espagne et le Portugal. Une revue de presse des Inspirations Éco.

Le 09/07/2024 à 20h38

Fès vit actuellement une transformation de fond en comble, en prévision de la Coupe du monde 2030 co-organisée par le Maroc, l’Espagne et le Portugal, indique Les Inspirations Éco de ce mercredi 10 juillet.

«Choisie parmi les six villes hôtes du Maroc pour accueillir des matchs jusqu’aux quarts de finale, Fès se lance dans une course contre la montre pour mettre en place un plan d’action urgent avec un début des travaux prévu en septembre», indique le quotidien.

Actuellement, le grand stade de Fès est au cœur d’un vaste projet de rénovation, programmé en deux phases pour répondre aux normes de la CAN 2025 et de la Coupe du monde 2030.

Avec une capacité prévue de 52.000 spectateurs, il intégrera tous les principes directeurs de la FIFA, dont les questions qui ont trait à la sécurité et à l’accès.

Le plan d’aménagement prévoit des espaces de stationnement pour 10.500 véhicules.

Pour fluidifier l’accès au stade, un plan d’agrandissement des infrastructures routières est en cours, et comprend l’aménagement et l’élargissement des rocades menant à la ville, ainsi que la construction de nouvelles trémies.

L’aéroport Fès-Saïss fait l’objet d’un plan d’extension majeur, visant à porter sa capacité d’accueil de 3 à 5 millions de passagers par an d’ici décembre 2028.

«Ce projet ambitieux permettra d’accueillir jusqu’à 19.000 passagers par jour et comprend l’ajout de 100 places de stationnement pour les avions, mobilisant 15 hectares de titres fonciers», écrit le quotidien.

Le réseau ferroviaire sera également rénové avec plusieurs projets d’envergure, dont un renouvellement du matériel roulant sur la ligne de haute performance reliant Rabat à Fès, ce qui permettra de gagner une heure de trajet.

Une nouvelle gare doit être construite à Meknès, à partir de septembre 2024, pour l’instauration d’un train à haute fréquence reliant Fès à Meknès, avec 4 arrêts urbains programmés.

Les Inspirations Éco précise que «les transports urbains seront considérablement renforcés, avec une meilleure desserte du stade et de l’aéroport. Des lignes de bus supplémentaires et un système de navettes temporaires permettront de transporter efficacement les spectateurs les jours de match, avec une capacité pouvant atteindre 38.000 passagers par heure aux heures de pointe. Pour ce faire, 420 navettes desserviront le stade et 40 navettes assureront la liaison avec l’aéroport».

Les capacités d’hébergement de Fès seront également augmentées et, d’ici 2028, la ville disposera de 7.600 chambres dans des établissements hôteliers classés.

L’offre d’hébergement actuelle et celle en cours de réalisation comprendront 5.000 chambres opérationnelles dans des hôtels 3, 4 et 5 étoiles, 900 chambres en phase de construction et 1.700 chambres en phase d’autorisation.

De plus, 26 sites seront mis à la disposition d’investisseurs privés pour la construction de 5.000 chambres supplémentaires.

Par Nabil Ouzzane
Le 09/07/2024 à 20h38