«Parmi nous», film de Sofia Alaoui, en compétition officielle du festival Sundance

La réalisatrice marocaine, Sofia Alaoui. . DR

Le film «Parmi nous», de Sofia Alaoui, est en compétition officielle du prestigieux festival américain Sundance 2023 prévu du 19 au 29 janvier prochains, à Park City et Salt Lake City dans l’Utah.

Le 09/12/2022 à 08h01

Pour Sofia Alaoui, c’est une deuxième participation au Sundance Film Festival, après l’obtention par la jeune réalisatrice du Grand Prix du jury du court-métrage pour Qu’importe si les bêtes meurent, en 2020, également récompensé par un César 2021. Ce «court», réalisé en langue amazighe, constituait une première ébauche de l’univers étonnant développé dans Parmi nous (ou Animalia, dans sa version anglaise).

Ce récit de science-fiction imaginatif explore, avec une sensibilité visuelle hypnotique, les circonstances troublantes d'un monde qui ne semble plus reconnaissable. Un contexte surréel qui libère la tension entre la foi et le dogme, érode les mythes et défie les préjugés de classe pour finalement nous révéler que nous sommes tous plus connectés les uns aux autres que nous ne le croyons.

Le scénario nous entraîne aux côtés de Itto, 22 ans, fraîchement mariée, qui vit chez ses beaux-parents avec son mari Amine, le temps de sa grossesse. Alors que celle-ci arrive à terme et qu’Amine est parti en voyage d’affaires, un mystérieux état d'urgence est déclaré dans le pays. Des évènements de plus en plus inquiétants et des phénomènes météorologiques étranges se succèdent, suggérant l’approche d’une présence surnaturelle…

Le film Parmi nous (Animalia), dont la sortie en salle est prévue courant 2023, est produit au Maroc par Dounia Benjelloun (Dounia Production) et Jiango Film et il est soutenu par le Centre cinématographique marocain. En France, ce long-métrage est produit par Toufik Ayadi de Srab Film (également producteur des films Les Misérables et Saint Omer, candidat de la France aux Oscars 2023) et Margaux Lorier de Wrong Film. Il a déjà été acheté par Arte et Canal+.

Son scénario avait été sélectionné aux Ateliers de l’Atlas du Festival international du film de Marrakech (FIFM), où il avait remporté le prix Arte pour un projet en développement.

Sa sélection en compétition officielle à Sundance est une consécration pour la réalisatrice et scénariste franco-marocaine, Sofia Alaoui, née à Casablanca et âgée de 32 ans. Celle qui a été récemment nommée «Arab star de demain» par le prestigieux magazine anglais Screendaily poursuit une carrière internationale originale et prometteuse.

Rappelons que le Sundance Film Festival, fondé en 1978, et présidé par le réalisateur, producteur et acteur américain, Robert Redford, promeut un cinéma indépendant marquant sa différence à travers des films d’auteurs engagés et réalisés hors du système hollywoodien.

Au fil de ses éditions, le festival a révélé des réalisateurs devenus incontournables tels que Quentin Tarantino, Jim Jarmusch, Joel Coen ou encore Damien Chazelle. D'ailleurs, l’Oscar 2022 du meilleur film avait été attribué à Coda, long-métrage franco-américain de Sian Heder, également passé par la compétition officielle de Sundance l’année précédente.

Par Nisrine Zaoui
Le 09/12/2022 à 08h01