Diapo.Vente aux enchères du 30 avril: carton plein pour la CMOOA

DiaporamaLa vente aux enchères du 30 avril au Palace Es Saadi à Marrakech a été un succès qui met une note d'espoir dans un marché rongé par le doute. Sur les 106 lots présentés, 81 ont été vendus.

Le 04/05/2016 à 09h34
Lilith, Abderrahim Yamou . DR

Un succès! La vente aux enchères dédiée à l’art contemporain, organisée le 30 avril au Palace Es Saadi à Marrakech, s’est soldée par un carton plein. Assez impressionnant puisque sur les 106 lots présentés de 66 artistes marocains, 81 ont été adjugés. En tête de peloton, on retrouve le bas relief de Mounir Fatmi : «Ceux qui savent et ceux qui ne savent pas» adjugé à 800.000 DH. Ce chiffre record a été suivi du "Baiser" de Faouzi Laatiris, une œuvre vendue à plus de 400.000 DH.

Organisée par la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’arts (CMOOA), cette vente "Spécial art contemporain" a séduit. Avant même les enchères du 30 avril, l’événement a connu un engouement bien rare. Tout le monde ou presque en parlait sur les réseaux sociaux. Il y avait une certaine soif de découverte des œuvres d’une génération d’artistes que très peu ont l’occasion de voir et d’apprécier dans les espaces d’art. Ce sont pour la plupart des œuvres non conventionnelles: des installations numériques, des bas reliefs, de la photographie, supports qui sortent des sentiers battus.

Le cru de cette vente aux enchères a été d’ailleurs révélé en avant-première lors du vernissage, le 28 avril.Cet événement, qui a précédé la vente, a d’ailleurs eu comme objectif de révéler aux grands amateurs d’art un petit avant goût de ce qui les attendait le jour de la vente. Et c’est aussi une manière de prendre plaisir à découvrir les œuvres telles qu’elles sont, et ne pas se contenter uniquement des images et clichés formels du catalogue.Le succès de cette vente montre que le marché de l'art au Maroc ne se limite pas aux valeurs sûres et qu'il existe des collectionneurs, curieux de la nouvelle création.

Par Le360
Le 04/05/2016 à 09h34

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800