Diapo. Drapeau marocain au sommet du Kilimandjaro: défi relevé

DiaporamaLes cinq Marocaines encadrées par l’aventurier Nacer Ibn Abdeljalil ont gravi le mont Kilimandjaro en Tanzanie. La mission «Le Maroc sur le toit de l’Afrique» a été entamée le jeudi 30 mars et s'est achevée lundi 3 avril.

Le 05/04/2017 à 21h18
DR

Il aura fallu cinq jours à l'expédition féminine marocaine "Le Maroc sur le toit de l'Afrique", pour réussir à gravir les 5.895 mètres du Kilimandjaro. Entamée jeudi 30 mars, la montée du plus haut sommet du continent par les cinq Marocaines encadrées par l'aventurier Nacer Ibn Abdeljalil, s'est achevée le matin du lundi 3 avril.

Les aventuriers ont dû affronter le froid avec des températures comprises entre -13 et -20 degrés. Il leur a fallu également faire face au manque d'oxygène qui a commencé à se faire sentir à partir de 3.000 mètres d'altitude.

Enfin, quels que soient leur niveau d'entraînement et leurs capacités physiques, les participantes ont dû surmonter les états de fatigue générés par des sessions de marche de 7 à 8 heures par jour. Blessée au pied, Malika El Alami a été contrainte d'abandonner l'expédition à 4.000 mètres d'altitude.

Bien que motivée, cette coach en développement personnel âgée de 58 ans, a dû en effet renoncer le troisième jour, pour ne pas retarder les autres participants.

Asmaa Chraibi (44 ans, architecte), Ilham Boujlid (45 ans, consultante),Yasmina Sitail (51 ans, chef d'entreprise ), Zineb Alaoui Kacimi (36 ans, directrice d'un établissement d'enseignement) et leur coach Nacer Ibn Abdeljalil ont entamé ensemble la dernière montée qui se fait exclusivement de nuit. Après 6h20 de marche nocturne, Ilham et Zineb ont été les premières à atteindre "Uburu Peek" à 7h20, suivies de Asmaa et de Nacer à 7h50.

Par Khalil Ibrahimi
Le 05/04/2017 à 21h18

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800