Alertée par la DGST marocaine, la Guardia civil espagnole réussit un grand coup de filet: 1,7 tonne de résine de cannabis saisie et 7 personnes arrêtées

Une partie de la drogue saisie le 1er mai 2024 sur la côte de Tenerife.

D’après l’agence officielle espagnole EFE, la DGST a signalé aux autorités espagnoles l’arrivée imminente d’un bateau transportant du haschich en provenance du Maroc et à destination de Tenerife. La Garde civile espagnole a ainsi pu mettre en place un dispositif de surveillance ayant permis, outre la saisie de la quantité précité, l’arrestation de sept personnes.

Le 04/05/2024 à 13h58

Les grandes opérations menées en coopération entre le Maroc et l’Espagne sur le registre sécuritaire se multiplient et il ne se passe désormais plus une semaine sans que des réseaux criminels ne tombent aux mains de la justice. Une nouvelle démonstration en a été apportée mardi 1er mai dernier lorsque, grâce à des informations précises fournies par la Direction générale marocaine de surveillance du territoire national (DGST), la Guardia civil espagnole a pu saisir 1.715 kg de résine de cannabis sur la côte de Tacoronte, à Tenerife, dans les Îles Canaries.

D’après l’agence officielle espagnole EFE, la DGST a signalé aux autorités espagnoles l’arrivée imminente d’un bateau transportant du haschich en provenance du Maroc et à destination de Tenerife. La Garde civile espagnole a ainsi pu mettre en place un dispositif de surveillance ayant permis, outre la saisie de la quantité précitée, l’arrestation de sept personnes.

Preuve de l’importance de cette opération, le dispositif mis en place a nécessité l’intervention des agents de la police judiciaire (UOPJ) des Canaries, des patrouilles spécialisées des services de sécurité, des unités de la police des Frontières ainsi que du Service maritime provincial, avec le soutien de la Centrale opérationnelle des services (COS) de la commanderie de la Guardia civil de Santa Cruz de Tenerife.

«Les agents ont surpris sur la promenade de Mesa Del Mar sept personnes qui étaient en train de charger des ballots depuis un bateau semi-rigide à l’intérieur d’une fourgonnette. Cinq de ces personnes transportaient la drogue et deux autres agissaient en tant que capitaines du bateau», précise EFE.

En plus des 47 ballots de drogue saisis, les autorités espagnoles ont, également, confisqué le bateau pneumatique, la fourgonnette, un téléphone satellite, plusieurs téléphones portables et un GPS de navigation. Les personnes arrêtées ont été présentées au juge d’instruction de garde de La Laguna, qui a ordonné leur placement en détention provisoire.

Par Youssef Bellarbi
Le 04/05/2024 à 13h58