Parlement: pour quelle raison Aït Taleb a-t-il quitté la réunion sur l’Ordre national des pharmaciens?

Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, mardi 3 janvier 2023.
Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, le 3 janvier 2023.. Fahd Rajil

Revue de presseAu cours d’une réunion de la commission des secteurs sociaux consacrée à l’ordre des pharmaciens, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a dû quitter la salle après avoir reçu une communication téléphonique. Une revue de presse d’Al Ahdath Al Maghribia.

Le 07/06/2023 à 19h14

Le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb a soudainement quitté, mardi 6 juin, la réunion de la commission des secteurs sociaux à la chambre des représentants après avoir reçu une communication téléphonique.

Dans son édition de ce jeudi 8 juin, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia croit savoir que lors de ce coup de fil le ministre a été informé que sa femme a eu un accident de la circulation. Khalid Aït Taleb s’est excusé auprès des membres de la commission qui étaient en train de discuter des amendements présentés par les groupes et le groupement parlementaire concernant le projet de loi n° 98-18 relatif à l’ordre des pharmaciens.

Les députés présents sont restés dans l’expectative, car ils n’ont pas été informés de la raison qui a poussé le ministre à demander la permission de quitter la salle en urgence.

Les parlementaires ont décidé de représenter leurs amendements lors de la séance plénière qui sera consacrée à l’approbation du projet qui a été adopté à l’unanimité par les membres de la commission des secteurs sociaux.

Al Ahdath Al Maghribia souligne que les députés ont poursuivi leur débat pour aborder la question de l’intégration du conseil central des pharmaciens dans la composition du conseil de l’ordre des pharmaciens conformément à la formulation adoptée par le conseil national de l’ordre, les conseils régionaux des pharmaciens ainsi que le conseil des secteurs de la pharmacie.

La commission a poursuivi ses travaux durant de longues heures, ce mardi 7 juin, avant de procéder à l’approbation du projet de loi n 98-18 relatif à l’ordre national des pharmaciens.

Il y a quelque temps, plusieurs groupes parlementaires avaient retiré les amendements qu’ils avaient apportés à ce texte qui n’a pas abouti lors d’une première tentative.

C’était quand Khalid Aït Taleb avait cherché à profiter de la période séparant les deux sessions pour faire passer le projet de décret-loi n° 2.23.195 édictant des dispositions relatives à l’organisation des élections des deux conseils régionaux, du nord et du sud du Royaume.

Par Hassan Benadad
Le 07/06/2023 à 19h14