Maroc-France: déblocage imminent dans le dossier des visas, selon le député français M’jid Guerrab

Le député français, M'jid el Guerrab, a annoncé un déblocage imminent dans le dossier des visas avec le Maroc et la nomination de Sophie Villaumé, représentante de la REM au Maghreb et en Afrique de l’Ouest.
Le député français, M'jid el Guerrab, a annoncé un déblocage imminent dans le dossier des visas avec le Maroc et la nomination de Sophie Villaumé, représentante de la REM au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. . Brahim Mousaaid / Le360

Les difficultés entravant la procédure de délivrance des visas français pour les ressortissants marocains vont être aplanies d’ici quelques semaines, a assuré, ce samedi 12 février 2022, M’jid El Guerrab, député français sortant de la 9e circonscription des Français de l’étranger.

Le 14/02/2022 à 12h58

«Les deux gouvernements sont en pourparlers pour lever les difficultés qui entravent la délivrance des visas par les consulats français au profit des ressortissants marocains», a affirmé le député M’jid El Guerrab dans un entretien avec Le360.

Interrogé à ce sujet lors de son passage au Maroc, ce samedi 12 février 2022, le député proche de la République en Marche (REM), parti du président Emmanuel Macron, et membre du Groupe Agir ensemble, affirme avoir interpellé à plusieurs reprises le gouvernement français sur la question «des quotas de visas pour le Maroc».

Il assure avoir reçu une «réponse claire» et l’assurance que «les choses, depuis quelques semaines, vont dans le bon sens et que l’administration marocaine, l’ambassade de France au Maroc et l’ambassade du Maroc à Paris travaillent main dans la main et que la situation se débloque petit à petit».

Fin septembre dernier, le gouvernement français a décidé de réduire de 50% le nombre de visas destinés aux Marocains, tout comme aux Algériens (-50%) et aux Tunisiens (-30%), pour amener les gouvernements de ces pays à accepter le retour de leurs immigrés clandestins soumis à une mesure d’expulsion de France.

Cette réduction drastique a été très mal accueillie par les ressortissants marocains, dont un grand nombre a boudé le visa français au profit de ceux d’autres pays européens.

Par ailleurs, le député M'jid El Guerrab a expliqué que l’objectif de sa visite au Maroc a trait également au lancement de la campagne électorale d’Emmanuel Macron à destination des Français installés dans la circonscription. «Nous venons de désigner Mme Sophie Villaumé, une ressortissante française établie à Marrakech en tant que représentante de la République en Marche (REM) au Maghreb et en Afrique de l’Ouest», a-t-il dit en faisant état d'une «forte mobilisation pour la campagne électorale d’Emmanuel Macron dans la région».

Emmanuel Macron, a rappelé M’jid El Guerrab, «n’a pas encore annoncé sa candidature à sa réélection, mais nous allons faire pression pour qu’il se présente une seconde fois à la présidentielle».

A propos de la place du Maroc dans la politique française, le député d’origine marocaine a estimé que «le Royaume constitue un solide partenaire de la France».

Quant à Sophie Villaumé, elle s’est félicitée de la mission qui lui a été confiée, assurant qu’elle agira pour être à la hauteur de cette tâche. Outre la campagne pour Emmanuel Macron, elle s’est dit prête à accompagner M’jid El Guerrab dans sa candidature pour un second mandat législatif de la 9e circonscription des Français de l’étranger.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 14/02/2022 à 12h58