Politique

COP22: une "députée" polisarienne persona non grata au Maroc

Une séparatiste et membre du "parlement sahraoui" a été arrêtée hier dimanche à son arrivée à l'aéroport Ménara de Marrakech. Selon des sources gouvernementales, Suleima Beiruk sera refoulée aujourd'hui lundi. Les détails.

Par Ziad Alami
Le 07/11/2016 à 16h49
Sueilma Beiruk
La dénommée Sueilma Beiruk (au milieu). | dr