Madrid: ex-ambassadeur à Paris, José Manuel Albares remplace Arancha González Laya à la tête de la diplomatie espagnole

Jose Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères. . Gabriel BOUYS/AFP

Très proche du chef du gouvernement espagnol, José Manuel Albares a été nommé ministre des Affaires étrangères, dans le cadre d’un vaste remaniement ministériel, en remplacement de la très controversée Arancha González Laya.

Le 10/07/2021 à 13h06

Avant sa nomination à la tête de la diplomatie espagnole, José Manuel Albares occupait le poste d’ambassadeur d'Espagne à Paris. Avant cela, il était secrétaire général des Affaires internationales, poste pour lequel il avait le grade de sous-secrétaire.

Fort d'une vaste expérience internationale, Albares, 49 ans et diplômé en droit de l'université de Deusto, a été consul en Colombie et conseiller culturel à l'ambassade d'Espagne en France. Il a également fait partie de la représentation permanente de l'Espagne auprès de l'OCDE.

Comme annoncé par plusieurs médias espagnols, le président du gouvernement annoncera, ce samedi 10 juillet 2021, une profonde restructuration de l'exécutif qui affecte les ministres du PSOE, plus particulièrement le département des Affaires étrangères et de la Coopération.

José Manuel Albares vient donc remplacer Arancha Gonzalez Laya qui a été critiquée par plusieurs milieux politiques pour sa gestion de la crise avec le Maroc liée à l'accueil de Brahim Ghali.

Par Wadie El Mouden
Le 10/07/2021 à 13h06