Une nouvelle réglementation pour les poids lourds au Maroc

Des camions de transport international routier (TIR). 
Des camions de transport international routier (TIR).  . DR

Revue de presseLe ministère du Transport et de la logistique annonce le lancement, à partir du 14 juillet prochain, d’une opération de régularisation de la situation de ces véhicules, dont le poids total varie entre 3,5 et 19 tonnes. Une revue de presse du quotidien Les Inspirations Éco.

Le 10/07/2023 à 20h19

À partir du 14 juillet, le ministère du Transport et de la logistique entame une nouvelle réglementation pour les véhicules dont le poids total varie entre 3,5 et 19 tonnes.

«Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de ses engagements auprès des représentations professionnelles du secteur du transport routier de marchandises», indique le quotidien Les Inspirations Éco ce mardi 11 juillet, citant le ministère.

Un portail électronique a donc été mis en ligne, et permet aux professionnels de prendre connaissance de l’éligibilité de leurs véhicules, des modifications à apporter pour chaque catégorie. Sur ce site, les camionneurs apprennent aussi les démarches à suivre pour régulariser la situation de ces véhicules, conformément à la procédure simplifiée convenue avec les professionnels concernés, dans la lignée des réunions du comité de direction, tenues sous la présidence du ministre, au mois de février.

«Le ministère de tutelle appelle tous les professionnels du transport routier de marchandises à accéder au portail électronique dédié à cette démarche, à compter de la date mentionnée ci-dessus, via le lien suivant: tahdid-ptac.narsa.gov.ma afin de régulariser leur situation», explique le quotidien.

Le portail sera actif jusqu’au 1er mars 2024, précise Les Inspirations Éco.

Cette nouvelle mesure s’inscrit dans la droite lignée d’une volonté du gouvernement, qui dit œuvrer, avec ses différents partenaires, à la mise à niveau du secteur du transport et de la logistique et à sa modernisation.

En effet, du côté du ministère du Transport, on examine actuellement des solutions appropriées aux problèmes structurels de ce secteur, afin d’accélérer sa réforme et de le rendre plus résistant aux défis futurs ainsi qu’aux crises liées aux fluctuations économiques, au développement technologique, au transport durable et à la concurrence internationale.

«Il faut rappeler que le secteur du transport et de la logistique joue un rôle important dans le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et dans l’approvisionnement de l’ensemble du territoire en biens et marchandises. Il joue également un rôle vital dans la mobilité des citoyens, en particulier dans le cadre du désenclavement des zones rurales et montagneuses, comme l’a récemment rappelé à Rabat, Mohammed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique», indique Les Inspirations Éco.

Par Nabil Ouzzane
Le 10/07/2023 à 20h19