Monétique: le groupe HPS finalise l’acquisition de IPRC

Logo du groupe HPS. . DR

Le Groupe HPS annonce ce mardi 12 janvier la finalisation de l’acquisition de 100% du capital de la société IPRC, suite à la levée des dernières conditions suspensives liées aux autorisations administratives.

Le 12/01/2021 à 14h09

HPS poursuit sa stratégie de croissance externe. L’entreprise marocaine, leader dans l'édition des solutions de paiement électronique, annonce avoir finalisé l’acquisition de IRPC, société spécialisée dans la gestion des infrastructures informatiques.

Annoncée en juillet dernier, cette acquisition est désormais bouclée, suite à «à la levée des dernières conditions suspensives liées aux autorisations administratives telles que prévues par la réglementation en vigueur», explique HPS dans un communiqué.

HPS et IPRC ont ainsi procédé, le 7 janvier dernier, à la signature de l’acte réitératif de cession portant sur 100% des parts sociales de la société IPRC, indique la même source.

Selon le groupe HPS, cette opération de croissance externe permettra de «renforcer son offre processing en combinant à la solution PowerCARD (la suite logicielle d’HPS utilisée dans plus de 90 pays dans le monde, Ndlr) en mode externalisé de nouveaux services à forte valeur ajoutée».

Ainsi, poursuit le communiqué, «les clients du groupe pourront continuer à développer et consolider leurs offres monétiques tout en s’appuyant sur une forte expertise pour l’hébergement et l’exploitation de leur plateforme monétique, pour la supervision de l’activité de leurs guichets automatiques et pour la supervision fraude de leurs cartes bancaires».

Par ailleurs, «la forte étendue géographique du groupe HPS, ainsi que sa reconnaissance sur de nombreux marchés, permettra de développer rapidement les offres IPRC à l’international pour accélérer sa croissance et son développement».

La société IPRC supervise plus de 5.500 guichets automatiques bancaires pour le compte d’une trentaine de banques au Maroc et en Afrique, gère la fraude monétique de plus de 7 millions de cartes bancaires et supervise près de la moitié du flux monétique marocain.

Par Khalil Ibrahimi
Le 12/01/2021 à 14h09