Maroc-Israël. L’ONMT lance une étude pour sonder les attentes des touristes israéliens

Le siège de l'ONMT, à Rabat. . DR

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) vient de lancer un appel d’offres pour les besoins d’une étude sur les attentes des touristes israéliens désireux de se rendre au Maroc. Explications.

Le 05/01/2021 à 09h34

L’Office que préside Adil El Fakir vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une étude sur les attentes des touristes internationaux issus des pays africains, du Portugal et d’Israël. Ce marché, qui sera attribué le 29 janvier, est estimé à un coût supérieur à 2,6 millions de dirhams.

Selon des statistiques non officielles, le Maroc reçoit chaque année près de 70.000 visiteurs israéliens et ce nombre pourrait atteindre 200.000, au vu de la forte communauté juive de descendance marocaine établie en Israël.

Les contacts entre acteurs économiques ont repris au début de cette semaine, alors que d’autres préparatifs sont en cours pour donner du concret à la reprise des relations entre les deux pays.

C’est ainsi que Royal Air Maroc (RAM) compte lancer, dès le 16 janvier, des vols directs Casablanca-Tel-Aviv à raison de quatre fréquences hebdomadaires pour commencer. 

D’autres grandes compagnies internationales (entre autres Lufthansa, Emirates et Air France) auraient également prévu de lancer des vols desservant les mêmes destinations, avec des escales en Europe. 

Par Mohammed Boudarham
Le 05/01/2021 à 09h34