Les entreprises de Casablanca Finance City assurent 17% des investissements marocains en Afrique

Said Ibrahimi, directeur génral Casablanca finance city authority. . DR

Le hub Casablanca Finance City (CFC) commence à produire ses effets. Les entreprises qui y sont domiciliées sont à l’origine de 17% des investissements marocains en Afrique. La place compte plus de 100 entreprises ayant le label CFC.

Le 14/01/2016 à 17h21

Casablanca Finance City (CFC) commence déjà à produire ses effets en tant que hub financier régional ayant pour objectif de drainer des capitaux pour des investissements au Maroc et en Afrique.

En effet, selon Saïd Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City Authority (CFCA), «17% des investissements marocains en Afrique proviennent d’entreprises domiciliées à CFC». Une révélation faite lors d’une conférence-débat ayant pour thème «Maroc, hub financier», organisée hier à Paris par Clifford Chance, un des leaders mondiaux du droit financier.

Selon Ibrahimi, CFC est considérée aujourd’hui comme la 2ème place au niveau du continent derrière Johannesburg et la 44 ème au niveau mondial, le nouveau hub financier de Casablanca est une réalité opérationnelle avec plus de 100 entreprises ayant le statut CFC et qui y sont installés leur siège régional pour plus de proximité avec l’Afrique. La place accueille également le fonds Africa50 de la BAD dédié dans le développement des infrastructures.

Cette rencontre a été l’occasion pour le directeur général de CFCA de mettre en relief les avantages fiscaux qu’offre le statut CFC et les mesures portant sur l’exonération des droits d’enregistrement sur les actes de création d’entreprise et d’augmentation de capital.

Le 14/01/2016 à 17h21