Jerada: de l'énergie solaire pour abreuver le cheptel

Pour abreuver le cheptel de la province de Jerada, dans l’Oriental, un système de pompage à l’énergie solaire va être installé sur 34 points d’eau. . Mohammed Chellay / Le360 (capture image vidéo)

Le 20/03/2022 à 18h43

VidéoDans la lignée du programme «Génération Green 2020-2030», le ministère de l’Agriculture a décidé de lancer à Jerada, province située dans la région de l’Oriental, un projet qui permettra d'abreuver le cheptel de la région, en ayant recours à l’énergie solaire. Compte-rendu.

Ce programme d'abreuvement du cheptel va servir plusieurs axes pour réduire l’impact de la sécheresse sur l’agriculteur et sauvegarder la capital animal et végétal. Dans une déclaration pour Le360, Saïd Dardoufi, directeur régional de l'Agriculture, explique que «ce projet va permettre de préparer des pâturages de la région à travers la transformation de quelques points d’exploration, et tout ceci en ayant recours à l’énergie solaire. Le coût total du programme s’élève à 13 millions de dirhams, dont 10 millions de dirhams seront consacrés à l'aménagement de 34 points d’eau par un système de pompage solaire». 

«L'usage de l’énergie solaire permettra la mise en place effective de ce système d'abreuvement du cheptel. C’est un des points élémentaires de ce programme, qui vise également la préparation des pâturages, et la construction quelques étangs pour les arbres fourragers, sur une superficie de 350 hectares. L’objectif est de réduire le coût financier en remplaçant le gasoil par l’énergie solaire», poursuit-il. 

Dans ce contexte, la direction régionale de l’agriculture de l’Oriental a alloué à ce programme une enveloppe financière de 456 millions de dirhams, afin de protéger l’équilibre animal et végétal, et mettre en place une série de mesures pour éviter une pénurie d’eau.

A travers ce programme d'abreuvement du cheptel, il est également question de préparer et d'équiper 221 points d’eau par un système de pompage solaire, d'acquérir 74 citernes tractées, et 100 cuves en plastiques, pour un total de 50 millions de dirhams.

Un montant de 11 millions de dirhams a également été alloué pour l'aménagement des pâturages dans les provinces de Jerada, Taourirt et Figuig, et une enveloppe de 50,6 millions de dirhams, pour l'aménagement des petits et moyens circuits d'irrigation.

Par Mohammed Chellay
Le 20/03/2022 à 18h43