Hydrogène vert: Guelmim Oued Noun prépare sa plateforme technologique et industrielle

Photo d'illustration. . DR

Revue de presse Plateforme technologique et industrielle visant le développement de la chaîne de valeur de l’hydrogène vert et ses dérivés, GON H2 Valley verra le jour incessamment. En voici les premiers contours. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 08/02/2023 à 21h53

La Région Guelmim Oued Noun (GON) s’apprête à accueillir «GON H2 Valley», la première plateforme technologique et industrielle régionale visant le développement de la chaîne de valeur de l’hydrogène vert et ses dérivés. L’annonce en a été faite mercredi par Mbarka Bouaida, présidente du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun, à l’issue de l’ouverture de la 5e étape des journées économiques Maroc-France, qui se sont tenues du 7 au 9 février à Marseille.

La présidente a fait savoir que «la Région GON disposait de plusieurs sites géographiques abritant d’importantes quantités de ressources renouvelables, qui ont l’avantage de combiner le solaire et l’éolien. «À moyen terme, elle ambitionne d’être le leader marocain de la production et de l’exportation de l’hydrogène vert, à travers la mise en place de GON H2 Valley». Les premières pistes afférentes au développement des projets axés sur l’hydrogène vert étant dans une phase pilote, la Région GON entend accroître l’investissement dans cette filière», indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du jeudi 9 février.

La plateforme sera structurée autour de quatre pôles: Recherche & Développement, Formation & Innovation, Industriels et Clients Grands Comptes. Ces derniers interagiront les uns par rapport aux autres dans une logique de co-construction des conditions propices à la conception d’un modèle régional dédié à la production de l’hydrogène vert.

«Plusieurs investisseurs publics et privés ont exprimé leur intérêt et font confiance à la Région GON qui dispose de tous les atouts pour concevoir cet écosystème d’hydrogène vert fédérant l’ensemble des acteurs et opérateurs», a annoncé la présidente, citée par le quotidien.

La Région GON est la première du Royaume en matière de superficie mobilisée de foncier public et du nombre d’investissements projetés (respectivement à hauteur de 91% et 94%) dans le cadre de la loi de Finances 2023). De surcroît, la Région a déployé plus de 11 milliards de dirhams sur les cinq dernières années, sachant que plusieurs projets et programmes d’infrastructures, achevés ou en cours de réalisation, devraient contribuer à hisser l’infrastructure régionale aux standards en vigueur.

Actuellement, GON contribue à hauteur de 1,5% du PIB national pour 1,2 % de la population, avec des indicateurs économiques qui la positionnent parmi les quatre territoires les plus dynamiques du pays.

Par Nabil Ouzzane
Le 08/02/2023 à 21h53