Financement de la relance: le dispositif Damane Oxygène prorogé jusqu’à la fin de l’année

Le siège de la CGEM, au quartier Palmier, à Casablanca.  . DR

Répondant aux doléances des opérateurs économiques, le Comité de veille économique (CVE) a pris la décision de mettre en place un nouveau dispositif, massif, souple dans sa mise en œuvre, et couvrant l’ensemble des entreprises, toutes tailles confondues.

Le 08/05/2020 à 19h00

C’est l’une des principales mesures annoncées à l’issue de la réunion du CVE, tenue ce vendredi 8 mai en mode visioconférence. En effet, la garantie Damane Oxygène sera revue et assouplie, avec une amélioration des conditions d’accès au financement pour le redémarrage.

Cette mesure bénéficiera aux Très petites entreprises (TPE), aux Petites et moyennes entreprises (PME) et aux Entreprises de taille intermédiaire (ETI). Mieux, le dispositif Damane Oxygène sera prorogé jusqu’au 31 décembre 2020 et aucune sûreté ne sera désormais exigée.

Les entreprises réalisant un chiffre d’affaires de plus de 500 millions de dirhams seront quant à elles intégrées dans un dispositif approprié pour le financement de la relance. Les mécanismes et les modalités opérationnelles de ce dispositif seront finalisés incessamment par un comité constitué par le ministère de l’Economie et des finances, Bank Al Maghrib, la CGEM et le GPBM, souligne le CVE dans un communiqué.

Autre mesure phare annoncée par le CVE: la création d’un fonds de garantie spécifique permettant aux Etablissements et entreprises publics (EEP) impactés par le Covid-19 de lever de nouvelles ressources financières nécessaires au renforcement de leurs financements permanents et, partant, d'assurer un développement soutenable et durable de leurs activités.

Par Ayoub Khattabi
Le 08/05/2020 à 19h00