Économie verte: Moulay Hafid Elalamy lance la «War Room Green Economy »

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du commerce . DR

Revue de presse Kiosque360. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et Numérique et Saïd Mouline, directeur général de l’AMEE, ont lancé à Rabat une «War Room» dédiée à la promotion de l’économie verte. Les détails.

Le 07/09/2021 à 19h46

Dans le but de soutenir, promouvoir et renforcer l’économie verte au Maroc, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et Numérique, accompagné de Saïd Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), a lancé une «War Room Green Economy», comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 8 septembre,Cette «War Room Green Economy» est une banque des projets d’investissement pour encourager l’entrepreneuriat industriel vert.

Pour l’heure, 35 fiches de projets y sont comptabilisés, comme l’indique le responsable gouvernemental qui vise «150 projets d’investissement avec un accompagnement très ciblé». Il annonce également qu’ «avec la war room, nous voulons arriver à 85 milliards de dirhams».

Pour Saïd Mouline, «l’Etat doit se doter d’une vision globale pour promouvoir un écosystème vert performant permettant de valoriser 65% des déchets – dont près de 55% en valorisation matière- et générer 60 000 emplois à l'horizon 2030 ». Le chiffre d’affaires visé est de 12,2 milliards dirhams dans la valorisation. Et le directeur général de l’AMEE d’expliquer que «pour atteindre les objectifs de valorisation, 13 filières ont été priorisées». Ces filières (plastique, papier et cartons, huiles lubrifiantes usées, etc.) nécessitent la mobilisation de 8 fédérations et associations professionnelles.

Mais, cet espace permettra aussi de fluidifier la circulation de l’information et l’échange de données inter-entités, d’accélérer le processus de prise de décision, de définir les priorités et d’adresser les prérequis, de consolider la coordination et le suivi des actions entre les différents ministères et partenaires. 

Par Fayçal Ismaili
Le 07/09/2021 à 19h46