Délais de paiement: une amélioration de 3 jours pour le public

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. A fin 2021, la moyenne des délais de paiement des établissements et entreprises publics s’élève à 36,1 jours contre 39,4 jours à fin juin 2020. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 02/02/2022 à 20h13

3 jours de moins! D’après l’Observatoire des délais de paiement, qui se réfère au dernier avis du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, la moyenne des délais de paiement déclarés par l’ensemble des établissements et entreprises publics a atteint, à fin décembre 2021, 36,1 jours contre 39,4 jours à fin juin 2020, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 3 février.

En haut du podium des 10 établissements et entreprises publics ayant déclaré les délais les plus courts, l’Agence urbaine de Rabat-Salé avec un délai de deux jours à fin décembre 2021, suivie de l’Agence urbaine de Tétouan avec 3 jours et de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc ainsi que de la Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise avec 4 jours.

Parmi les autres bons payeurs, on trouve l’Agence urbaine de Skhirat-Témara, l’Agence urbaine d’El Jadida-Sidi Bennour, l’Agence urbaine de Tanger, et l’Office régional de mise en valeur agricole de Tadla avec un délai déclaré de 5 jours, ainsi que les Archives du Royaume avec 6 jours. A la dixième et dernière place, l’Académie régionale d’éducation et de formation de la région de Dakhla-Oued Dahab avec un délai de 7 jours.

Du côté des mauvaises élèves, la Société d’études et de réalisations audiovisuelles (Soread SA) arrive en tête avec un délai de paiement déclaré de 336 jours à fin 2021. En deuxième position, l’Office régional de mise en valeur agricole de Doukkala avec un délai de 185 jours suivie, en troisième position, par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) avec un délai 140 jours et, en quatrième position, par l’Ecole Hassania des travaux publics qui a déclaré une moyenne de 105 jours.

Parmi les autres établissements et entreprises publics ayant déclaré les délais les plus longs à fin décembre 2021, l’Université Hassan II de Casablanca (100 jours), le Centre Hospitalier Universitaire Ibn Rochd (91 jours) et la Société nationale de commercialisation des semences (90 jours).

Par Fayçal Ismaili
Le 02/02/2022 à 20h13