Casablanca: le prix des carburants demeure «trop élevé» pour les automobilistes malgré la nouvelle baisse

Le prix des carburants a reculé de près de 1,60 dirham pour le diesel et 0,20 dirham pour l’essence, jeudi 1er décembre 2022. . DR

Le 02/12/2022 à 19h38

VidéoLe prix des carburants a reculé hier, jeudi 1er décembre 2022, de près de 1,60 dirham pour le diesel et 0,20 dirham pour l’essence. Malgré cette nouvelle baisse, les tarifs demeurent «trop élevés» pour les automobilistes casablancais.

Interrogés par Le360, plusieurs automobilistes casablancais ont jugé «insignifiante et insuffisante» la nouvelle baisse du prix des carburants qui s’est située aux alentours de 1,60 dirham pour le diesel et 0,20 dirham pour l’essence. 

«Cette nouvelle baisse des prix des carburants reste toujours insignifiante et insuffisante. Ça ne vaut rien 20 centimes ou même un dirham!», s'insurge un automobiliste rencontré ce matin, dans une déclaration pour Le360.

Et d’ajouter: «C’est beaucoup, il faut que le prix du litre du diesel redescende à 10 dirhams. Avec cette hausse des prix des carburants, je prends les transports en commun et je n’utilise plus ma voiture que dans le cas d’extrême urgence».

«Je fais souvent le trajet de Casablanca à Midelt. J’avais l’habitude de dépenser 250 dirhams en carburant pour aller à Midelt, désormais c’est presque le double, soit 450 dirhams», témoigne un autre automobiliste à Casablanca.

Dans le détail, le prix du diesel affiché ce matin, vendredi 2 décembre 2022, à Casablanca, est de 14,05 dirhams chez Afriquia et de 15,71 dirhams chez TotalEnergies et Shell. Il est de 15,67 dirhams dans les stations-service Winxo et de 15,68 dirhams chez Ziz.

Le prix du litre d’essence, quant à lui, est de 14,49 dirhams chez Afriquia et 14,79 dirhams chez TotalEnergies et Shell. Il est de 14,73 dirhams dans les stations-service Winxo et Ziz.

A cause du coût du transport, le prix des carburants dans les stations-service des autres villes du Royaume sera encore plus élevé.

Cette nouvelle baisse intervient alors que le ministère du Transport et de la Logistique a annoncé, jeudi 17 novembre 2022, que le gouvernement avait décidé d’augmenter de 40% le montant des aides accordées aux professionnels du transport routier, en ce qui concerne le versement de la dernière tranche de ce soutien de l'Etat.

Sept vagues d'aides exceptionnelles aux professionnels du transport routier ont été débloquées à ce jour, dans l'objectif de préserver le pouvoir d'achat des ménages. Les aides directes mobilisées au cours de cette opération devraient, d'ici la fin de l'année, atteindre un montant de 5 milliards de dirhams.

Par Amine Lamkhaida et Adil Gadrouz
Le 02/12/2022 à 19h38