Assurance: le Sud-africain Sanlam et l’Allemand Allianz fusionnent leurs activités en Afrique

Les logos des groupes Allianz et Sanlam. . DR

L’assureur sud-africain Sanlam et le géant allemand Allianz annoncent la fusion de leurs opérations actuelles et futures à travers l'Afrique pour créer «la plus grande entité panafricaine de services financiers non-bancaires sur le continent».

Le 04/05/2022 à 09h53

Les pourparlers lancés en décembre 2021 entre Sanlam et Allianz pour un rapprochement de leurs activités respectives en Afrique ont finalement abouti. Dans un communiqué publié ce mercredi 4 mai 2022, le groupe allemand annonce la fusion de ses activités panafricaines avec celles de Sanlam sous la forme d’une joint-venture, dont la valeur totale des fonds propres est estimée à plus de 2 milliards de dollars.

La joint-venture nouvellement créée, qualifiée de «plus grande entité panafricaine de services financiers non-bancaires sur le continent», abritera les unités commerciales de Sanlam et d'Allianz dans les pays africains où l'une ou les deux sociétés sont présentes. La Namibie sera incluse ultérieurement et l'Afrique du Sud est exclue de l'accord, précise le communiqué.

Selon le groupe allemand d’assurance, «les opérations combinées de Sanlam et d'Allianz créeront une entité panafricaine de services financiers non-bancaires de premier plan, opérant dans 29 pays à travers le continent. La joint-venture sera le plus grand acteur panafricain de l'assurance et devrait se classer parmi les trois premiers, sur la majorité des marchés où l'entité opèrera».

«En combinant l'expertise de Sanlam en Afrique avec les capacités mondiales et les solutions d'assurance d'Allianz, en particulier pour les entreprises multinationales, le partenariat vise à accroître la pénétration de l'assurance vie et générale, à accélérer l'innovation des produits et à favoriser l'inclusion financière sur les marchés africains à forte croissance», explique le document.

La présidence de la coentreprise sera alternée tous les deux ans entre Sanlam et Allianz. Le PDG de l'entité sera nommé en temps voulu. L'accord reste soumis à certaines conditions suspensives, dont l'obtention des approbations requises des autorités de la concurrence et des autorités de réglementation des assurances.

Rappelons qu’au Maroc, Allianz et Sanlam sont présents à travers leurs filiales respectives Allianz Assurance Maroc et Saham Assurances, renommée Sanlam Maroc en décembre dernier. La première détenait une part de marché de 3,47% en 2020, et la seconde une part de marché de 11,32%.

Par Amine El Kadiri
Le 04/05/2022 à 09h53