Début de la récolte des pommes dans la province de Sefrou et leur prix sera plus cher

Des ouvrier agricoles en train de récolter des pommes dans une ferme à Aït Sebaa Lajrouf, dans la province de Sefrou.
Le 26/09/2023 à 09h02

VidéoLa campagne de récolte des pommes a débuté depuis deux semaines dans les différentes exploitations du pays. Dans une ferme agricole, située à Aït Sebaa Lajrouf, entre Sefrou et Imouzzer Kandar, les paysans s’activent à emplir les caisses de fruits fraîchement cueillis. Reportage.

La saison de récolte des pommes a commencé dans la région de Sefrou. Dans une ferme agricole située à Aït Sebaa Lajrouf, les agriculteurs s’activent à cueillir les fruits, ensuite disposés avec précaution dans des caisses. Le tout est ensuite acheminé vers les équipements de congélation, dans lesquels les pommes seront stockées jusqu’à leur commercialisation, comme l’explique Abderrahim, un agriculteur interrogé sur place par Le360.

«Nous avons commencé à cueillir les pommes rouges depuis environ deux semaines. Quelques jours après, nous avons entamé la cueillette des pommes vertes. Cette année, la récolte est bonne par rapport aux années précédentes, malgré le manque de pluie. Après la cueillette, les pommes seront congelées pendant trois mois, avant d’être vendues sur le marché local ou international», explique Abderkader, un autre agriculteur dans une déclaration pour Le360.

Mais si une satisfaction relative est de mise concernant la récolte, il en est autrement pour ce qui est des finances des agriculteurs. «Cette année, le coût de production des pommes a considérablement augmenté à cause de la hausse des prix des carburants et de la flambée du coût des intrants. Par conséquent, le prix du kilogramme de pommes pourrait nettement augmenter. Actuellement, les pommes se vendent aux alentours de 6 dirhams le kilogramme au départ de la ferme», souligne cet agriculteur.

Selon la Direction provinciale de l’Agriculture de Sefrou, la superficie cultivée en pommes dans la province avoisine les 5.700 hectares, pour une récolte qui devrait avoisiner les 100.000 tonnes. Il convient de préciser que la saison de la récolte offre des opportunités d’emploi aux habitants de la région, représentant une source de revenus pour de nombreuses familles.

Par Ahmed Echakoury
Le 26/09/2023 à 09h02