Covid-19 au Maroc: 28 décès en 24 heures, 4.150 nouvelles contaminations et 49.613 cas actifs

Des personnes attendent de recevoir une injection d'un vaccin anti-Covid-19, dans un centre de vaccination à Salé, le 6 octobre 2021.
Des personnes attendent de recevoir une injection d'un vaccin anti-Covid-19, dans un centre de vaccination à Salé, le 6 octobre 2021. . MAP

28 décès, 4.150 nouveaux cas de contamination et 6.866 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 28 et 29 janvier 2022. Les cas encore actifs s'élèvent à 49.613, alors que plus de 23 millions de personnes sont complètement vaccinées (seconde dose). Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 29/01/2022 à 15h43

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 1.870 nouveaux cas infectés par le Covid-19, 6 décès et 1.055 guérisons. Le pays totalise 247.568 cas de contamination, dont 6.545 décès et 164.950 guérisons.

En Tunisie, 8.660 nouveaux cas de contamination, 13 décès et 9.531 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays totalise 893.248 cas de contamination, dont 26.170 décès et 755.607 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 122 nouveaux cas de contaminations et 5 décès ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 58.041 cas de contamination au Covid-19, dont 945 décès.

La Russie a dépassé samedi, pour la première fois, la barre symbolique des 100.000 infections quotidiennes au Covid-19, un record qui illustre la force de la nouvelle vague due au variant Omicron, très contagieux.

Selon les chiffres du gouvernement, 113.122 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures et 668 personnes sont décédées. La capitale, Moscou, reste le principal foyer de l'épidémie en Russie avec 26.488 nouvelles infections et 76 nouveaux décès.

Il s'agit d'un record de nouvelles infections pour le neuvième jour consécutif dans le pays le plus endeuillé d'Europe par le coronavirus.

La pandémie a sérieusement aggravé la crise démographique que connaît depuis trente ans la Russie, qui a perdu plus d'un million d'habitants au cours de l'année 2020.

En France, plus de 31.000 personnes étaient hospitalisées vendredi pour des cas de Covid-19, un nombre stable malgré la contagiosité du variant Omicron, selon les chiffres de Santé publique France, qui a recensé quelque 350.000 nouveaux cas en 24 heures.

Les hôpitaux en France comptaient 31.271 patients du Covid, contre 30.982 la veille et 28.457 il y a une semaine.

Si les hospitalisations continuent de grimper, le nombre de patients en services de soins critiques (qui accueillent les cas les plus graves), lui, diminue: ils étaient 3.656 vendredi, contre 3.694 la veille et 3.792 le vendredi précédent.

Les nouvelles hospitalisations sont elles aussi stables, avec 3.098 personnes admises vendredi (trois de plus que la veille), tandis que les entrées en soins critiques reculent (3.656 contre 3.694 jeudi).

L'Islande prévoit la levée de toutes ses restrictions liées au Covid-19 d'ici mi-mars. A partir de vendredi minuit, la jauge des rassemblements publics va passer de 10 à 50 personnes. Bars, restaurant et boîtes de nuit pourront rouvrir jusqu'à minuit et la règle de distanciation sociale sera ramenée à un mètre au lieu de deux.

De son côté, le gouvernement finlandais a annoncé que certaines des restrictions seraient levées plus tôt que prévu, alors que la pression sur le système de santé diminue.

La pilule contre le Covid-19 de Merck reste «active» contre le variant Omicron, a déclaré vendredi l'entreprise américaine, se fondant sur les résultats de six études réalisées en laboratoire.

Le traitement, nommé molnupiravir, est un antiviral qui doit être administré rapidement après l'apparition des symptômes et pris pendant cinq jours afin d'empêcher le virus de se répliquer.

Par Majda Benthami
Le 29/01/2022 à 15h43