Vers une législation mettant un terme au «Maroc inutile»

Village d'Imlil, province du Haouz, dans le Haut Atlas. 

Village d'Imlil, province du Haouz, dans le Haut Atlas.  . DR

Revue de presseL’administration de la chambre des représentants vient de recevoir une motion qui appelle à la mise en place d’une loi dédiée aux zones montagneuses. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Assabah.

Le 24/03/2023 à 19h40

Les signataires d’une motion en matière législative viennent de saisir l’institution législative pour la mise en place d’«une loi spécifique pour assurer le développement intégré et durable des zones montagneuses».

Les programmes consacrés au monde rural, notamment les régions montagneuses, ainsi que les politiques dédiées à ces zones, doivent désormais être cadrées par une législation propre.

«Cette nouvelle loi prendra en compte les spécificités des régions montagneuses, limitera les écarts spatiaux, facilitera l’accès aux services de base et bénéficiera des ressources nationales au même titre que les autres contrées».

La motion demande aussi l’élaboration, selon le circuit législatif, d’une loi qui prendra en compte les stratégies mises en place pour ces zones rurales, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du week-end des 25 et 26 mars.

La nouvelle loi supprimera donc toutes les entraves à leur développement. A ce propos, indiquent les sources du quotidien, le concept de «montagne» sera redéfini pour servir de base aux politiques publiques dédiées.

Ces zones, souligne la même source, ne doivent pas être considérées comme des massifs montagneux, mais comme «des symboles nationaux» qui «jouent des rôles économiques, environnementaux et culturels».

Les signataires de la motion encouragent donc les parlementaires à réfléchir à la mise en place d’«une nouvelle loi à la hauteur des montagnes du Maroc», indiquent les sources du quotidien. La voie pour assurer à ces zones un développement équitable, intégré et durable, souligne la même source.

Par Mohamed Younsi
Le 24/03/2023 à 19h40