Sahara. Hakim Benchemass dément avoir demandé la levée du cessez-le-feu

Hakim Benchemass, président de la Chambre des conseillers. . Abderrahim Et-tahiry-Le360

Hakim Benchemass a formellement démenti ce vendredi 20 avril avoir proposé à l'Etat marocain de lever le cessez-le-feu dans les provinces du Sud afin de répondre aux provocations des séparatistes du Polisario et de l'Algérie.

Le 20/04/2018 à 14h30

"C'est archifaux ce qu'a été écrit à ce sujet. Ce n'est pas la première fois qu'un site non sérieux avance de tels mensonges. C'est honteux. Il faut vraiment être fou pour avancer une supposée proposition de cet ordre", a déclaré à le360 le président de la Chambre des conseillers. Une autre source contactée par le360 a démenti les allégations récemment véhiculées, précisant que Hakim Benchamass a récemment présenté devant le Bureau politique du PAM un rapport sur les derniers développements liés à la cause nationale, notamment sur les rencontres qui ont eu lieu au Parlement entre les élus de la nation et Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et Abdelouafi Laftit, ministre de l'Intérieur.

Selon cette source au sein du Bureau politique du PAM, Benchemass a évoqué "la gravité" des provocations des séparatistes, en s'alignant sur la position du gouvernement. Position selon laquelle toutes les options sont envisageables, y compris la voie militaire, pour faire cesser ces violations qui visent à changer le statut historique et juridique de la zone tampon.

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 20/04/2018 à 14h30