Maroc-France: après le bégaiement, l’affabulation?

Rachid Achachi.

ChroniquePour la Macronie, l’équation est simple. Si Alger veut feindre un revirement stratégique à travers une rupture avec Paris, quel meilleur moyen pour la ramener à la raison que de feindre à son tour un rapprochement avec le Maroc, en frappant là où ça fait mal?

Le 22/06/2023 à 11h36