Maroc-Espagne: 20 accords à signer à la prochaine Haute commission mixte

Pedro Sanchez. 
Pedro Sanchez.  . DR

Revue de presseEn marge de la Réunion de haut niveau, qui connaîtra la signature d’une vingtaine d’accords, se tiendra un Forum d’affaires réunissant le patronat des deux pays. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

Le 25/01/2023 à 20h47

Au programme de la Haute commission mixte maroco-espagnole, qui se tient le 1er et le 2 février, une vingtaine d’accords et de conventions qui seront paraphés par les responsables des deux parties. Ces accords portent notamment sur les domaines de l’enseignement, de la formation professionnelle, de l’économie et de l’agriculture, rapporte le quotidien Al Akhbar dans sa livraison du jeudi 26 janvier.

En marge de cette Réunion de haut niveau à laquelle participeront 8 à 10 membres du gouvernement espagnol, en plus du Président du gouvernement, se tient également un forum réunissant les hommes d’affaires des deux pays, souligne le quotidien. L’objectif de ce forum, explique Al Akhbar, est de renforcer les investissements et les relations commerciales entre les deux parties. Le forum sera organisé sous la houlette de la CGEM et la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE, patronat).

Pour l’heure, le lieu de la tenue de ce Sommet d’affaires n’est pas encore fixé. Tout ce que le quotidien a pu apprendre des sources espagnoles c’est que ce forum sera présidé par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le Président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez. Ce sommet économique, relève le quotidien, est une nouvelle occasion de renforcer les relations déjà solides entre les deux parties. Les échanges commerciaux s’élèvent aujourd’hui à plus de 10 milliards d’euros, soit une progression de plus 30% par rapport à ces dernières années. Cela fait du Maroc le principal associé commercial de l’Espagne en dehors de l’Union européenne, et après les Etats-Unis et la Grande Bretagne.

D’après le quotidien, en plus des hommes d’affaires, la délégation espagnole comptera, côté gouvernemental, les ministres des Affaires étrangères, de l’Agriculture, de l’Économie et de l’Enseignement, entre autres membres du gouvernement.

Par ailleurs, citant le chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Albares, le quotidien relève que le Maroc est un partenaire stratégique aussi bien pour l’Espagne que pour l’ensemble de l’UE. «Nous partageons entre autres, avec le Maroc, la gestion et la canalisation de l’immigration clandestine, la lutte contre le djihadisme, l’engagement en faveur du co-développement et un intérêt pour l’Afrique», a notamment affirmé le ministre espagnol, repris par le quotidien.

Selon le même responsable, cette Réunion de haut niveau marquera un moment très important dans les relations entre les deux pays. Rabat et Madrid, a-t-il assuré, ont entamé une nouvelle phase avec des bases beaucoup plus solides. Les deux pays, qui ont de nombreux intérêts vitaux en commun, gèrent désormais leurs relations de la manière la plus transparente.

Par Amyne Asmlal
Le 25/01/2023 à 20h47

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800