Les coulisses de la réunion des partis de la majorité gouvernementale

Les deux leaders du PJD et du RNI, Saâd Eddine El Othmani et Aziz Akhannouch, piliers de la majorité gouvernementale.  . DR

Saad Eddine El Othmani a finalement réussi à réunir les leaders des partis de la majorité gouvernementale, en tentant de ressouder les rangs après des tiraillements qui ont affecté la marche de l’Exécutif. Détails.

Le 14/12/2019 à 10h11

«Oui, j'ai présidé une réunion des leaders de la majorité gouvernementale», a affirmé, dans une déclaration à Le360, le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani, estimant qu'une «harmonie» marque les actions du gouvernement.

La rencontre a eu lieu dans la soirée de jeudi dernier au domicile du chef du gouvernement, situé à l'avenue des princesses, au quartier Souissi. Elle a vu la participation d'El Othmani (PJD), d'Akhannouch (RNI), Laenser (MP), Lachgar (USFP) et Sajid (UC). 

Au début de la rencontre des remontrances ont été faites à El Othmani et à son parti, le PJD, sur les discordances qui ont marqué le vote du projet de loi de Finances 2020 au Parlement. On se rappelle que le groupe parlementaire du PJD avait pris souvent des positions en contradiction avec celles des autres partis de la majorté.

A la Chambre des conseillers, rappelle-t-on, les élus du PJD se sont abstenus de voter en faveur de l'article 9 du PLF 2020 alors que les quatre autres «alliés» ont voté pour le maintien de cette disposition qui stipule que les biens de l'Etat sont insaisissables. 

Lors de la rencontre de jeudi, il a été demandé à Saâd Eddine El Othmani de veiller à ce qu'une "harmonisation" des positions soit établie sur la réforme du Code pénal afin d'éviter les divisions qui ont affecté la marche de l'alliance.

«Lors de cette réunion, il a été convenu ainsi de réunir les leaders de la majorité avec le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, autour du projet de réforme du Code pénal», a affirmé notre source.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini
Le 14/12/2019 à 10h11