Le Maroc condamne fermement les agissements d’un extrémiste qui a déchiré un exemplaire du Saint-Coran à La Haye

Siège du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, à Rabat.
Siège du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, à Rabat. . MAE

Le Maroc a condamné, dans les termes les plus forts, les agissements d’un extrémiste qui a déchiré un exemplaire du Saint-Coran à La Haye, aux Pays-Bas, et dénonce ce nouvel acte provocant qui heurte les symboles sacrés et les sentiments de plus d’un milliard de musulmans.

Le 25/01/2023 à 08h18

C’est ce qu’a affirmé, ce mercredi 25 janvier, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Le Royaume «dénonce ce nouvel acte provocant qui heurte les symboles sacrés et les sentiments de plus d’un milliard de musulmans», souligne le ministère dans un communiqué.

«Tout en rappelant les valeurs de tolérance et de coexistence et le respect des symboles sacrés, le Royaume du Maroc souligne la nécessité d’appliquer la loi et d’agir avec fermeté pour prévenir toute atteinte aux religions et aux sentiments de leurs adeptes», ajoute la même source.

Par Le360 (avec MAP)
Le 25/01/2023 à 08h18