Guerguerat: l’ONU dit craindre un affrontement entre le Maroc et le Polisario

Stéphane Dujarric, porte-parole du SG de l'ONU. . dr

La situation "reste tendue" dans la région de Guerguerat, dans le sud du Sahara, où des "forces de sécurité" du Maroc et du Front Poliario se font face, au risque d'un affrontement, a affirmé mercredi l'ONU.

Le 07/09/2016 à 19h52

Ces éléments armés des deux camps "ont maintenu leurs positions à environ 120 mètres les uns des autres" malgré les efforts de médiation de la MINURSO, a précisé le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric.

Les Nations Unies redoutent "une reprise des hostilités, avec un risque d'implications régionales", a-t-il averti.

La MINURSO a déployé sur place des observateurs militaires non armés pour s'interposer et des responsables de l'ONU "ont entamé un dialogue avec les parties et les pays directement concernés pour conseiller la retenue et identifier les possibilités de résoudre cette crise", a ajouté Dujarric.

Il a précisé que le Maroc avait entamé des travaux de construction d'une route et que le Polisario "s'y oppose".

Ce face- à- face se déroule au-delà du mur de défense, une barrière de sable bâtie sur près de 2.500 kilomètres.

Les Nations Unies ont indiqué, début août, préparer une "proposition formelle" pour relancer les négociations sur le Sahara, dans l'impasse actuellement. 

Le 07/09/2016 à 19h52