Des sénateurs américains de l'Abraham Accords Caucus en visite au Maroc

Des membres de l'Abraham Accords Caucus, le 15 septembre 2022.
Des membres de l'Abraham Accords Caucus, le 15 septembre 2022. . Twitter

Une délégation de sénateurs américains de l'Abraham Accords Caucus sera reçue au Maroc ce vendredi 13 janvier 2023. L’objectif? Discuter des moyens de renforcement des relations entre le Royaume et Israël.

Le 13/01/2023 à 11h47

Une délégation bipartisane de sénateurs américains, dirigée par Jacky Rosen, une démocrate du Nevada, et James Lankford, un républicain de l'Oklahoma, composée également des démocrates Kristen Gillibrand de New York, Michael Bennet du Colorado et Mark Kelly de l'Arizona, et des républicains Dan Sullivan de l'Alaska et Ted Budd de la Caroline du Nord, sera au Maroc ce vendredi 13 janvier 2023.

Ces sénateurs s’envoleront par la suite aux Émirats arabes unis, au Bahreïn et en Israël pour des entretiens avec des responsables gouvernementaux, des chefs d'entreprises et des associations afin de discuter des moyens de renforcement des accords d’Abraham, rapporte la presse israélienne.

«Les accords historiques d'Abraham ont transformé le Moyen-Orient, ouvrant la voie à une coopération et à une normalisation sans précédent entre Israël et ses partenaires arabes», a déclaré la sénatrice Jacky Rosen dans un communiqué relayé par Times of Israel.

«Mes collègues et moi continuerons à travailler avec nos alliés au Moyen-Orient pour renforcer les relations [avec Israël] dans toute la région à travers des objectifs communs», a déclaré le sénateur James Lankford.

L’Abraham Accords Caucus a été créé en 2022 pour chercher des moyens de renforcer la coopération entre Israël et les signataires des Accords d’Abraham dans plusieurs domaines. «Le caucus offrira une occasion unique aux dirigeants mondiaux de s'unir dans notre quête commune pour créer un monde meilleur, plus sûr et plus prospère pour nos enfants et petits-enfants», avait précédemment déclaré Cathy McMorris Rodgers, représentante républicaine de l'État de Washington, dans une déclaration à Jewish Insider.

Par Hajar Kharroubi
Le 13/01/2023 à 11h47

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800