Le Koweït condamne deux chiites à mort pour espionnage au profit de l’Iran

Manifestations en Iran après l'exécution du prédicateur chiite saoudien Al-Nimr. . DR

Après l’Arabie Saoudite et les exécutions qui lui ont attiré la colère de l’Iran, c’est au tour du Koweït de prononcer des condamnations à mort contre deux personnes suspectées d’espionnage pour l’Iran.

Le 12/01/2016 à 08h34

Un tribunal de Koweït a condamné à mort mardi deux membres d'un groupe de 26 chiites jugés pour espionnage au profit de l'Iran et du Hezbollah chiite libanais, a rapporté un correspondant de l'AFP.

Un autre prévenu a été condamné à la prison à vie et 19 des membres du groupe à des peines de prison allant de 5 à 15 ans.

Le 12/01/2016 à 08h34