«C’est un ange»: une Espagnole à la recherche du camionneur marocain qui a sauvé sa fille

Une mère espagnole lance un avis de recherche pour retrouver ce camionneur marocain qui a sauvé sa fille d'un incendie sur l'autoroute. . DR

C’est par le canal des réseaux sociaux qu’une mère espagnole tente de retrouver le camionneur marocain qui a sauvé sa fille d’un incendie sur l’autoroute, quitte à mettre sa propre vie en danger, pour lui exprimer toute sa gratitude.

Le 08/07/2022 à 14h44

C’est une histoire qui vous donne le sourire et vous fait à nouveau croire en l’humanité, pour peu que vous soyez quelque peu désabusé. Cette histoire-là n’est pas tirée d’un film hollywoodien, mais du quotidien et a pour héros un camionneur marocain.

Alors qu’il roulait sur l’autoroute A7, en Espagne, l’homme, dont on ne connaît pas l’identité, s’est arrêté sur le bas-côté de la route pour venir en aide à trois jeunes filles dont le véhicule avait pris feu.

«Vous êtes un ange pour ma fille», tel est le message diffusé par la mère de l’une des jeunes filles sauvées de la mort ce jour-là sur les réseaux sociaux à destination de cet homme, qu’elle souhaite par-dessus tout rencontrer pour lui exprimer son éternelle gratitude.

«Ainhoa et ses amies revenaient de la maison de campagne quand la voiture a commencé à fumer sur l’autoroute, les obligeant à s’arrêter sur l’accotement. Ma fille m’a appelé en pleurant et je lui ai dit de sortir de la voiture au cas où elle exploserait. Cet homme les a vues, il est descendu de son camion, il a traversé la route avec un extincteur pour les aider», explique la mère.

👏👏👏👏Ole la gente de corazones bonitos

Posted by Lorena Montiel on Tuesday, July 5, 2022

Et celle-ci de poursuivre son touchant témoignage en remerciant le sauveur de sa fille. «Merci à vous parce que vous avez essayé d’éteindre le feu, de sortir des choses de la voiture sans y être obligé, juste parce que c’était des choses matérielles, et que vous y avez prêté attention», détaille la mère de la jeune fille.

A la recherche de cet homme, elle explique dans un appel relayé par la presse espagnole, que c’est un camionneur marocain, que c’est «un homme musulman» et qu’elle veut «juste lui dire que c’est un ange pour (sa) fille et ses deux amies».

Par Leïla Driss
Le 08/07/2022 à 14h44