Maroc-États-Unis: trente douaniers marocains formés par quatre experts ès contrebande de matières chimiques

Lors de la formation organisée par le gouvernement américain à l’Institut de formation douanière à Benslimane, du 30 mai au 3 juin 2022.  . ambassade des États-Unis au Maroc

Le gouvernement américain a organisé, du 30 mai au 3 juin 2022 à l’Institut de formation douanière à Benslimane, une formation au profit de 30 douaniers marocains, axée sur la prévention de la contrebande de matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires dangereuses.

Le 03/06/2022 à 12h43

Sur Twitter, l'ambassade des États-Unis au Maroc a annoncé l’organisation d’une formation au profit de 30 douaniers marocains, autour de la prévention de la contrebande de matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires dangereuses, mettant ainsi en avant la coopération maroco-américaine dans ce domaine.

David Fisher, chef de mission adjoint à l'ambassade des États-Unis au Maroc, s'est ainsi rendu au lieu de la formation pour s’enquérir du déroulement de la formation, dispensée par quatre spécialistes américains, dont un chimiste nucléaire et un biologiste, affiliés au département américain de l'Energie.

Fisher a également rencontré la direction de l’Institut de formation douanière à Benslimane, une infrastructure moderne qui a ouvert ses portes début 2020 et qui est en train de devenir un hub régional pour la formation des douaniers de l'Afrique.

Les gouvernements américain et marocain continueront de travailler ensemble pour développer des programmes de formation à l’institut, et ce, dans le cadre d’un partenariat plus large en matière de sécurité entre les États-Unis et le Maroc, a précisé l'ambassade américaine.

Selon le rapport annuel de l'Administration des douanes et impôts indirects, les services douaniers ont saisi en 2021 des quantités considérables de marchandises de contrebande d’une valeur estimée à 152 millions de dirhams, contre 242 millions de dirhams en 2020.

Plus particulièrement, la Brigade nationale des douanes (BND) a réalisé 30 interventions ponctuelles et ciblées sur les différents canaux de fraude. Ses actions de contrôle ont permis la saisie de marchandises de contrebande d’une valeur de 31 millions de dirhams.

Par Hajar Kharroubi
Le 03/06/2022 à 12h43