Info360. Flambée des carburants: vers une augmentation des prix du transport routier

Camions de transport routier. . DR

La hausse des tarifs du transport routier devient inéluctable face à l'envolée du prix du gasoil. C'est ce qui ressort des échanges menés ce lundi 14 février 2022, par l'ensemble des associations et fédérations représentatives du secteur.

Le 14/02/2022 à 18h21

Comme rapporté dans un précédent article, les professionnels du transport routier ne comptent pas rester les bras croisés face à la flambée des prix du gasoil qui, depuis quelques jours, dépassent le seuil symbolique de 11 dirhams le litre dans certaines villes.

Ce lundi 14 février, les différentes associations et fédérations représentatives du secteur se sont mobilisées pour réfléchir ensemble sur les moyens d’actions qui pourraient aider les professionnels à surmonter cette conjoncture difficile.

A la publication de ces lignes, après une longue journée de débats et d’échanges impliquant les transporteurs des différentes régions du Maroc, Le360 apprend que la Fédération du transport et de la logistique (FTL), affiliée à la CGEM, s’apprête à diffuser un communiqué dans lequel elle sollicite l’intervention du gouvernement pour trouver une solution à ce problème qui pèse sur l’équilibre des entreprises du secteur (plafonnement des prix, aides directes, etc).

Autre nouveauté de taille, la FTL va demander au gouvernement de donner son feu vert à l’augmentation des prix du transport (notamment pour le segment du transport de voyageurs dont les tarifs restent fixés par l’administration, contrairement au segment des marchandises, déjà libéralisé, et dont les prix devraient normalement obéir à la loi de l’offre et de la demande).

Certaines associations n’ont pas attendu ni le communiqué de la FTL ni le feu vert du gouvernement pour annoncer une hausse des tarifs. C'est le cas de Fédération nationale de transport multimodal qui, dans un communiqué diffusé en milieu d’après-midi ce lundi 14 février, a appelé ses membres à relever leurs tarifs de transport de 20% afin de pallier la hausse du prix du gasoil, en rappelant que ces tarifs sont restés inchangés depuis 2015, l’année de la fin de la compensation des carburants.

© Copyright : DR

Par Wadie El Mouden
Le 14/02/2022 à 18h21