Industrie automobile au Maroc: le chiffre d’affaires à l’export dépasse 83,7 milliards de dirhams en 2021, un record

Un ouvrier travaille sur une chaîne de montage automobile à l'usine Renault de Melloussa, près de Tanger, le 12 mars 2018. 
Un ouvrier travaille sur une chaîne de montage automobile à l'usine Renault de Melloussa, près de Tanger, le 12 mars 2018.  . Fadel Senna / AFP

En 2021, les exportations du secteur automobile au Maroc totalisent 83,78 milliards, en progression de 15,9% par rapport à 2020. Le précédent record, qui date de 2019, a donc été battu.

Le 01/02/2022 à 12h19

Malgré les perturbations sur les chaînes logistiques mondiales du secteur, qui se traduisent par des difficultés d’approvisionnement en composants électroniques, l’industrie automobile marocaine a réalisé en 2021 des performances à l’export exceptionnelles.

Selon les dernières statistiques des échanges extérieurs publiées ce mardi 1er février par l’Office des changes, les exportations du secteur ont atteint en 2021 un montant de 83,78 milliards de dirhams, soit une hausse de 15,9% par rapport à 2020, ce qui représente un un chiffre d’affaires additionnel de 11,5 milliards de dirhams en un an.

Fait marquant à signaler: l’automobile bat son précédent record de 2019, année où les exportations du secteur ont atteint 77,13 milliards de dirhams. Une performance qui positionne plus que jamais le Maroc comme la plateforme de production la plus compétitive desservant l’Europe.

D’après les statistiques de l’Office des changes, l’évolution remarquable des exportations du secteur lors de l’année écoulée recouvre une hausse de 35,2% des ventes du segment de la construction (soit un chiffre d’affaires additionnel de 10,2 milliards de dirhams en un haut). En revanche, les ventes du segment du câblage accusent une légère baisse de 1,9% (-489 millions de dirhams en un an).

Pas moins de 358.745 voitures de tourisme ont été exportées depuis le Maroc en 2021, en progression de 18,6% par rapport à 2020. Un niveau qui reste néanmoins inférieur à celui de 2019, année où 366.449 véhicules de tourisme fabriqués au Maroc ont été vendus à l’étranger.

© Copyright : Office des Changes

Il convient de noter aussi que les performances à l’export du secteur automobile marocain auraient pu être encore plus importantes en 2021, mais la pénurie mondiale de semi-conducteurs a freiné la production et les ventes. Selon les estimations du ministère de l’Industrie, la crise mondiale des semi-conducteurs a couté environ 10 à 15 milliards de dirhams à l’export cette année.

Toujours est-il que l’industrie automobile conforte sa place de premier secteur importateur au Maroc, avec une part de 25,6% du total des exportations de marchandises du Royaume. Il devance les phosphates (24,5% des exportations de marchandises) et l’agroalimentaire (20,9%).

L’industrie automobile au Maroc compte aujourd’hui plus de 250 industriels nationaux et internationaux implantés dans le Royaume, qui emploient directement près de 220.000 personnes. La capacité de production installée est de 700.000 véhicules par an, tandis que le taux d’intégration local en 2021 atteint 63%, avec l’objectif de le porter à 80% à terme.

Les constructeurs et équipementiers basés au Maroc exportent vers plus de 70 pays dans le monde. Près de 80% des voitures produites dans le Royaume sont vendues en Europe, entre autres en France, en Espagne, en Allemagne et en Italie.

Par Amine El Kadiri
Le 01/02/2022 à 12h19