Gouvernance du port sec d’Agadir: Tanger Med entre en jeu

Port sec.

Revue de presseFruit d’un partenariat entre l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), la Caisse de dépôt et de gestion et le Conseil régional Souss-Massa, une société conjointe baptisée Agadir Atlantic Hub assurera les modalités de gestion du port sec d’Agadir. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 09/11/2023 à 22h29

L’idée de la création du port sec sous douane d’Agadir se concrétise. Le top départ a été le 2 novembre à Agadir, avec la signature au siège de la région Souss-Massa, d’un mémorandum d’entente entre TMSA, le Conseil régional Souss-Massa et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du vendredi 10 novembre. «Une étape importante qui a permis d’établir le cadre de collaboration avec une ligne d’action commune et des engagements des parties signataires en attendant la signature de la convention de mise en valeur de ce projet et de sa convention spécifique», lit-on.

Considérée comme un domaine d’extension de l’espace portuaire, l’assiette foncière dédiée à ce projet est de l’ordre de 100 ha au niveau de la Zone d’accélération industrielle (ZAI) de Souss-Massa, dont 50 ha sont consacrés au développement de la première phase du port sec.

La joint-venture Agadir Atlantic Hub sera ainsi créée et sera en charge du développement, de la gestion, de la commercialisation et de l’exploitation du projet. «Elle permettra de fluidifier les échanges avec l’enceinte portuaire et logistique de Tanger Med. Selon nos informations, le capital de la société sera détenu à hauteur de 60% par TMSA. Les 40% restants seront détenus à part égale par la région Souss-Massa et la CDG», précise Les Inspirations Eco.

Le port sec d’Agadir permettra aux camions TIR provenant du Souss-Massa de réduire leur temps de transit en gagnant 24 heures (aller et retour), soit un gain d’une dizaine de voyages par an tout en améliorant la qualité de service au sein du port de Tanger Med avec une diminution de la facture des expéditions et de stationnement.

«Dans le détail, le port sec d’Agadir sera constitué d’un SAS export avec un contrôle douanier, d’un espace de stockage et d’une zone industrielle et logistique. En attendant la signature de la convention de mise en valeur de ce port sec, le projet est en phase de préparation des études nécessaires pour sa réalisation dans sa globalité par la filiale Tanger Med Engineering de TMSA», lit-on encore.

Par Nabil Ouzzane
Le 09/11/2023 à 22h29