Exportations: l'agro-alimentaire détrône l'industrie automobile (Infographie)

Le port Tanger Med. . DR

Avec 39,77 milliards de dirhams d’exportations à fin août, le secteur de l’agriculture et agro-alimentaire passe devant l’industrie automobile dont les exportations sont en baisse de 23,3%. Côté importations, la facture énergétique diminue, mais les achats de blé flambent.

Le 02/10/2020 à 12h36

Au titre des huit premiers mois de 2020, tant les importations que les exportations de marchandises enregistrent, en glissement annuel (comparaison entre janvier-août 2020 et janvier-août 2019), des baisses respectives de 16,6% et de 15,3%, selon les dernières données publiées par l’Office des changes ce vendredi 2 octobre 2020. 

En glissement trimestriel (en comparaison entre les trois derniers mois et les trois mois précédents), les exportations ont repris du tonus, affichant une hausse de 12,6%, plus importante que celle des importations (+1%).

La baisse des importations de biens s’explique par le recul des importations de la quasi-totalité des groupes de produits, à l’exception des produits alimentaires. Ces derniers sont en progression de 23,8%, tirés par les achats de blé depuis l’étranger (+51%), conséquence de la mauvaise campagne céréalière enregistrée par le Maroc cette année. 

La facture énergétique, de son côté, est en baisse de 31% à 34,4 milliards de dirhams, grâce principalement à la chute des cours mondiaux des produits énergétiques.

Exportations: l’agro-alimentaire dépasse l’automobileCôté exportations, malgré la reprise constatée au cours des trois derniers mois, les principales branches restent dans le rouge.

C’est le cas en particulier de l’industrie automobile, dont les ventes à l’étranger ont reculé de 23,3%, pour s’établir à 39,38 milliards de dirhams. La part de ce secteur dans le total des exportations s’élève désormais à 24,7% contre 27,3%, un an auparavant.

© Copyright : DR

Le constat est le même pour l’industrie aéronautique, dont les exportations sont en repli de 23,1%, et pour le textile (-26%). Pour ce qui est des exportations de phosphates, elles atteignent 32,53 milliards, accusant une baisse de 5,6%.

Les exportations de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire enregistrent, pour leur part, un repli limité, de l'ordre de 2,1%, pour un total de 39,77 milliards de dirhams. Ce secteur devient ainsi le premier exportateur du Royaume, détrônant le secteur automobile qui trustait la première place depuis 4 ans. La part dans l'agro-alimentaire dans le total des exportations est désormais de 25%. 

Notons qu’au final, le déficit commercial enregistre un allègement de 18,4%, et s’établit désormais à 113 milliards de dirhams à fin août 2020.

Par Amine El Kadiri
Le 02/10/2020 à 12h36