Alimentation des animaux d’élevage: voici la liste des substances interdites

Des vaches s'alimentent. (Photo d'illustration). DR

Un décret publié au BO a fixé une liste des substances interdites d’utilisation dans la fabrication des produits destinés à l’alimentation des animaux d’élevage. Une douzaine de matières y ont été spécifiées.

Le 07/06/2024 à 18h30

Le gouvernement a fixé par décret une liste des substances qui ne doivent pas être utilisées dans la fabrication des produits destinés à l’alimentation des animaux d’élevage. Ce décret, qui porte sur la qualité, la sécurité sanitaire et l’étiquetage de ces produits, a été publié au dernier Bulletin officiel en arabe daté du 30 mai 2024.

La liste comprend 12 substances. Il s’agit des selles, urines et contenus de l’appareil digestif quel que soit le mélange réalisé ou la nature du traitement auquel ils ont été soumis; la peau qu’elle soit traitée ou non et ses déchets.

Il s’agit aussi des semences, plants et autres matières servant à la reproduction des plantes ayant fait l’objet d’un traitement avec des produits phytopharmaceutiques après récolte.

Figurent également sur cette liste le bois, sciures et produits dérivés du bois; les boues issues des stations d’épuration; les déchets ménagers et déchets assimilés; les protéines animales, à l’exclusion de celles dérivées de certaines matières. Il s’agit du lait, produits laitiers et petit lait; des œufs et produits dérivés; de la farine de poisson.

De même, il est interdit d’utiliser dans la fabrication des aliments pour animaux d’élevage la gélatine obtenue à partir de ruminants; la farine de viande, d’os et de sang; les produits sanguins; le phosphate dicalcique et phosphate tricalcique d’origine animale; les matières grasses d’origine animale autres que celles dérivées du beurre.

S’ajoutent à ces 12 substances, toutes les autres matières interdites selon la réglementation en vigueur, précise le décret.

Par Lahcen Oudoud
Le 07/06/2024 à 18h30