Une monographie dédiée au peintre et sculpteur Abdelkrim Ouazzani

La monographie d'Abdelkrim Ouazani a été présentée à Gallery Kent à Tanger, le 6 mai 2023.
Le 07/05/2023 à 21h18

VidéoAbdelkrim Ouazzani a enfin eu droit à sa monographie. Ce livre qui vient couronner une carrière artistique de 40 ans est publié chez Kent Gallery.

La monographie d’Abdelkrim Ouazzani a été présentée en avant-première samedi 6 mai à l’espace d’art Kent Gallery de Tanger. C’est ici, dans cette ville, que depuis 2018, le peintre et sculpteur marocain expose ses œuvres récentes. La dernière exposition en date, intitulée «Ma nature», s’y est achevée le 17 février 2022.

D’après le texte de présentation, cette exposition donne à voir «des acrobates, des équilibristes en quête permanente d’une instabilité stabilisée, des girafes amoureuses et des bêtes à mamelles à faire pâlir d’entières nurseries, des poussins savants et des grands échassiers bêtas mais savants, des tyrannosaures à roulettes et des clowns à cravates ou qui se carrent en poste de télévision».

La monographie vient comme un couronnement de l’ensemble de la carrière artistique d’Abdelkrim Ouazzani. «Je suis très heureux de la sortie de cette monographie même si elle arrive un peu tardivement, car cela fait quarante ans que je travaille», a déclaré l’artiste au 360, en marge de la conférence de présentation de cet ouvrage qui a vu la présence de plusieurs spécialistes de l’art contemporain, dont Moulim Laaroussi.

Les œuvres d’Abdelkrim El Ouazani, né en 1954 à Tétouan, sont présentes dans plusieurs collections dans des institutions au Maroc et à l’étranger. On compte parmi celles-ci le Musée Mohamed VI d’art contemporain et la Villa des arts de Rabat, le Comptoir des mines de Marrakech, la galerie Loft de Casablanca, le réseau entier des Instituts français.

Hors des frontières marocaines, l’artiste est exposé à l’Institut du monde arabe à Paris, à Santiago du Chili, à Sao Paulo, à Palerme, à Malaga ou encore à Berlin.


Par Said Kadry
Le 07/05/2023 à 21h18