Rabat: découvrez l’installation du Salon international de l’édition et du livre 2022

Le 27e Salon international de l’édition et du livre (SIEL) s'installe à Rabat, dans une zone verdoyante et paisible.
Le 27e Salon international de l’édition et du livre (SIEL) s'installe à Rabat, dans une zone verdoyante et paisible. . Brahim Mousaaid /Le360
Le 24/05/2022 à 19h32

VidéoLa 27e édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) élira domicile à Rabat, dans une zone verdoyante et paisible, non loin de la forêt urbaine Ibn Sina de Souissi et du grand Parc Hassan II, un des plus spacieux et environnementaux du Maroc.

La 27e édition du SIEL, dont les portes s’ouvriront le 3 juin 2022, prendra place sur un large espace d’une superficie de deux hectares, dont un couvert.

Ainsi, cet important salon se tiendra sous d’immenses chapiteaux dressés sur l’esplanade qui abritait jadis le festival musical Mawazine, au quartier OLM Souissi. Quelque 237 exposants, représentant 56 pays, sont attendus à ce Salon international de l’édition et du livre dont la cérémonie d'inauguration est également prévue le 3 juin 2022, a annoncé Mehdi Bensaïd.

Ce salon est en effet organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, sous la supervision personnelle du ministre, et en collaboration avec divers partenaires.

«Les préparatifs vont bon train pour accueillir cette 27e édition du SIEL qui sera riche en activités et en évènements», a expliqué Mehdi Bensaïd hier, lundi 23 mai 2022 lors de la session des questions orales à la Chambre des représentants.

«Nous voulons réussir ce salon, d’autant qu’il coïncide avec les festivités célébrant la ville de Rabat comme capitale de la culture», a-t-il souligné.

Le Salon sera décliné en six espaces culturels, en plus de quatre salles de conférence, d’un stand dédié au ministère de la Culture et d’un autre réservé aux invités d’honneur. Le360 a appris, par ailleurs, que d’importantes personnalités politiques et culturelles étrangères, en particulier du continent africain, ont été invitées à participer à ce salon qui offrira environ 128 activités culturelles de diverses natures.

Organisé habituellement à Casablanca, le SIEL a été délocalisé à Rabat en raison notamment de l’occupation de la Foire de Casablanca, espace où il se tenait auparavant, par un hôpital de campagne réservé aux patients atteints du Covid-19.

La deuxième raison, derrière le transfert du SIEL à Rabat, s’explique par le fait que la capitale du Royaume célèbre, en 2022, son statut de «Capitale africaine de la culture». De plus, Rabat a été désignée par l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ICESCO) «capitale culturelle du monde islamique pour l'année 2022».

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 24/05/2022 à 19h32

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800