Politique

Quand le Parlement européen tente de se refaire une virginité sur le dos des Marocaines

ChroniqueLe second viol que Hafsa Boutahar vient de subir au sein de cet hémicycle de la honte ne nous étonne guère, car quelques mois seulement auparavant, c’est le même traitement qui était réservé à Khadijatou Mahmoud, victime d’un viol commis par Brahim Ghali, le chef des séparatistes.

Par Zineb Ibnouzahir
Le 22/01/2023 à 12h58
Zineb Ibnouzahir
DR

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800