Vidéo. À Agadir, espaces verts et golfs désormais irrigués grâce aux eaux usées traitées

A Agadir, la Ramssa a initié un projet de réutilisation des eaux usées de la ville, préalablement traitées, pour arroser des espaces verts et des golfs dans la région. 
A Agadir, la Ramssa a initié un projet de réutilisation des eaux usées de la ville, préalablement traitées, pour arroser des espaces verts et des golfs dans la région.  . Le360 (capture image vidéo)
Le 25/10/2021 à 11h34

VidéoLa Régie autonome multiservices d’Agadir (Ramssa) a commencé à irriguer les espaces verts et les golfs de la ville et sa région proche avec des eaux usées traitées. Le but en est d’atténuer la pression sur les ressources hydriques de la région, déjà bien mal en point. Compte-rendu.

La Régie autonome multiservices d’Agadir (Ramssa) a lancé récemment le projet d’irrigation d'espaces verts de la ville d’Agadir ainsi que ses golfs avec des eaux usées traitées.

Youssef Tazi, directeur général de la Ramssa, interrogé par Le360, a indiqué que la Ramssa avait mobilisé à cette fin de gigantesques financements pour les infrastructures nécessaires à la collecte et au traitement des eaux usées, réutilisées pour l’irrigation d'espaces verts et des golfs de la région.

La première tranche de ce projet concernera les espaces verts de l’avenue Mohammed V, l’avenue Hassan II, entre autres grandes artères d'Agadir.

La station de traitement dédiée à cet effet depuis 2010 dispose d’une capacité de production de 11 millions de m3. Cette capacité de production permettra, selon notre interlocuteur, d’irriguer près de 1.000 hectares.

Ce projet, qui a nécessité un investissement de 150 millions de dirhams, avec un taux d’achèvement de 61%, est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur (40 millions de DH), la Ramssa (70 millions de DH) et le secrétariat chargé d’État chargé de l’Eau (40 millions de DH).

Par M'hand Oubarka
Le 25/10/2021 à 11h34