Société

Province de Taounate: clap de fin pour le Moussem Moulay Bouchta Lkhammar

VidéoAprès deux ans de suspension pour cause de coronavirus, la province de Taounate a renoué, du 16 au 19 août, avec son traditionnel Moussem Moulay Bouchta Lkhammar. C'était l’occasion de revivre des rituels religieux et culturels hérités au fil des siècles.

Par Ahmed Echakoury
Le 21/08/2022 à 08h01
Cover Vidéo -  موسم الشرفاء الصافيين بإقليم تاونات يعود بعد سنتين من التوقف
Ahmed Echakoury / Le360

Le sanctuaire de Moulay Bouchta Lkhammar a attiré de nombreux visiteurs venus des quatre coins du Royaume pour assister au moussem éponyme, organisé par les chorfas Safiyines.

Mêlant, dans un savant dosage, l’aspect religieux et l’héritage traditionnel, ce moussem en a séduit plus d’un. Certains ont fait part à Le360 de leur joie de retrouver, après deux années d’interruption, cette ambiance festive empreinte de piété.

Al Hashimi Al Safi, l'un des organisateurs du Moussem Moulay Bouchta Lkhammar, a fait savoir que les célébrations ont été lancées, cette année, dans une ambiance particulière et que l'interruption a été une source de motivation supplémentaire afin d’être à la hauteur de cet évènement. Engouement que les nombreux visiteurs n’ont pas manqué de relever dans leurs témoignages.

Ce moussem est célébré pour honorer la mémoire de Haj Mhammed Ben Moussa Ben Abdallah Ben Ahmed, descendant des chorfas Idrissides. Il a étudié à Marrakech puis à l'université Al Qaraouyine de Fès, avant de s'installer au sein de la tribu de Fechtala pour y enseigner les préceptes de l'islam.

Issu de la tribu Ouled Saïd de la région de Chaouia, il s'est établi à Jabal Amgrow dans la tribu Fashtala, qui souffrait de la sécheresse. Il se dit encore aujourd’hui que Moulay Bouchta Lkhammar a prié pour la pluie et le miracle s’est produit.

Depuis lors, Moulay Bouchta Lkhammar est connu pour être un homme pieux doublé d’un citoyen pleinement engagé dans la lutte contre l'ignorance et la transmission du savoir afin de renforcer la foi de la population.

L’érudit a également apporté un soutien moral aux soldats lors de la bataille de Wadi al-Makhazin. Moulay Bouchta Lkhammar est décédé le mercredi 11 Chaoual 997 de l'Hégire, correspondant au 20 novembre 1588.

Par Ahmed Echakoury
Le 21/08/2022 à 08h01

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800