Vidéo. Rachid Talbi Alami trace la feuille de route de la Chambre des représentants

Mohammed Boukouyane / Le360
Le 09/10/2021 à 21h38

VidéoLe nouveau président de la Chambre des représentants a livré sa feuille de route pour les prochains jours, indiquant que son agenda comprend notamment la composition du bureau et celles des diverses commissions. Il enchaînera par la tenue la semaine prochaine d'une assemblée plénière portant sur le vote de confiance au nouveau gouvernement.

Juste après son élection, le nouveau président de la Chambre des représentants, se démarquant de son prédécesseur socialiste, a tenu une conférence de presse durant laquelle il a expliqué le vote qui l'a porté au perchoir. Il a exprimé sa volonté d'agir aux cotés de la majorité gouvernementale afin de "dynamiser les actions de l'institution législative.

Rachid Talbi Alami, candidat de la majorité parlementaire, a été élu ce samedi 9 octobre, sans surprise, à la tête de la Chambre des représentants. Sur les 313 voix exprimées, Talbi Alami a remporté 258 voix, contre seulement 4 voix pour Raouf Abdellaoui Maane, candidat du Front des forces démocratiques (FFD). 34 autres voix ont été annulées, celles de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, opposition).

"Après la constitution du bureau et des commissions, la Chambre des représentants va préparer la séance de vote de confiance", a-t-il affirmé, à travers laquelle le gouvernement d'Aziz Akhannouch exécutera son programme gouvernemental.

L'Exécutif est formé d'une coalition de partis politiques du RNI-PAM-Istiqlal. "Nous allons travailler vite pour que le projet de loi des finances 2022 soit déposé au plus tard le 20 octobre", a laissé entendre le nouveau président, avant de mettre en exergue les orientations contenues dans le discours prononcé par le roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture de la session d'octobre du Parlement.

"Nous allons nous orienter pour mettre en œuvre les projets liés au Nouveau modèle de développement, à la généralisation de la couverture sociale et à la mise en place d'un dispositif de réserve stratégique de produits alimentaires et énergétiques", sans oublier "la défense de la cause nationale", a souligné Rachid Talbi Alami.

Les députés des partis de la majorité ainsi que ceux du MP et de l'UC-MDS ont exprimé leur "soutien" au nouveau président de la Chambre des représentants, celui-ci ayant déjà occupé la présidence de cette institution entre 2014 et 2017. "Nous nous rangeons (UC-MDS) aux cotés de la majorité gouvernementale bien que nous ne soyons pas en son sein", a affirmé Abdessamad Archane, secrétaire général du MDS dans une déclaration pour Le360.

Par Chakir Alaoui et Mohammed Boukouyane
Le 09/10/2021 à 21h38