Palestine: le Maroc condamne les actes de violence commis par Israël à Jénine

Siège du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, à Rabat.
Le siège du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, à Rabat.. MAE

Le Maroc a condamné les actes de violence commis par l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jénine et qui ont coûté la vie à une dizaine de personnes, selon un bilan encore provisoire, apprend Le360 auprès d’une source autorisée au ministère des Affaires étrangères.

Le 27/01/2023 à 10h19, mis à jour le 27/01/2023 à 10h31

Selon une source autorisée au ministère des Affaires étrangères, le Maroc a condamné les actes de violence commis au camp de réfugiés de Jénine et les dégâts matériels et humains après les raids de l’armée israélienne.

«La persistance de ces méthodes est inacceptable et ne ferait que nourrir davantage la tension menant ainsi à remettre en cause tous les efforts pour revenir au processus politique et la concrétisation de la solution à deux États», affirme la même source.

Ce vendredi 27 janvier, l’armée israélienne a effectué des frappes sur la bande de Gaza en réponse à des tirs de roquettes.

Il s’agit du raid israélien le plus meurtrier depuis des années en Cisjordanie occupée.

Selon un bilan encore provisoire, dix Palestiniens ont trouvé la mort lors de cette série de raids.

Par Mohammed Boudarham
Le 27/01/2023 à 10h19, mis à jour le 27/01/2023 à 10h31