Enrôlement de jihadistes: la Belgique fait appel à la police marocaine

BCIJ, une vigilance de tous les instants.  . Brahim Taougar Le360

Les services de sécurité marocains sont sollicités pour aider leurs homologues belges à combattre l’enrôlement des candidats au jihad à Bruxelles et Anvers.

Le 09/10/2015 à 10h00

La Belgique a fait appel aux compétences marocaines en matière de sécurité pour contrer le recrutement de jihadistes pour les zones de tension, notamment la Syrie. Le site de la radio belge RTL info, qui rapporte l’information, indique que les agents de police marocains travailleront dans certains quartiers chauds de Bruxelles et Anvers.

«Les policiers marocains seront surtout engagés dans les quartiers qui font face depuis des années à des problématiques d'inégalité des chances, des prédicateurs radicaux et des candidats-combattants en Syrie», écrit le site.

Cet appel à l’aide est une reconnaissance de l’efficacité des services marocains qui ont déjà fait leurs preuves. C’est ce que, d’ailleurs, n’a pas manqué de relever le cabinet du ministre de l’Intérieur belge, Jan Jambon, qui s’était rendu la semaine dernière dans trois pays d’Afrique dont le Maroc. «La police marocaine a une manière très différente d'aborder cela, qui donne visiblement des résultats», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, toujours selon RTL info, le royaume accueillera, durant quelques semaines, de jeunes agents belges en vue d’acquérir de l’expérience «C'est connu que nos agents ne réagissent pas toujours de la meilleure manière lors des interventions dans certains quartiers. C'est simplement culturel.», souligne le ministre de l’Intérieur.

Par Khalid Mesfioui
Le 09/10/2015 à 10h00