Crise entre le Maroc et l’Algérie: «très inquiète», Madrid appelle à la «retenue et au dialogue»

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Jose Manuel Albares, au cours d'une conférence de presse le 10 septembre 2021.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Jose Manuel Albares, au cours d'une conférence de presse le 10 septembre 2021. . Farooq NAEEM / AFP

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'UE et de la Coopération, José Manuel Albares, a fait part, mardi 16 novembre au Sénat, de la «préoccupation» du gouvernement face à l'escalade de tension entre le Maroc et l'Algérie, tout en appelant à «la retenue et au dialogue».

Le 17/11/2021 à 12h12

«La situation actuelle est très préoccupante», a admis le ministre, en réponse à une question posée par le sénateur de Más País, Pablo Gómez.

Jose Manuel Albares a indiqué qu'il avait également fait part de cette préoccupation aux parties, auxquelles il a demandé «de la retenue dans leurs actions et du dialogue», soulignant qu'il s'agit de «partenaires stratégiques» pour l'Espagne.

A cet égard, il a souligné qu'avec ce qu'il se déroulait entre le Maroc et l'Algérie «notre propre prospérité et notre propre stabilité sont en jeu», en raison de l'importance de ces pays en termes d'énergie, de migration et de lutte contre le terrorisme.

Pour cette raison, a-t-il ajouté, «la retenue et le dialogue sont notre recette» pour sortir de cette crise.

Par Rahim Sefrioui
Le 17/11/2021 à 12h12